Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/14juillet2012/images/full/emia.jpgL’école militaire interarmes (EMIA) assure la formation initiale des officiers des armes recrutés par la voie interne dans le corps des sous-officiers et des engagés volontaires de l’armée de Terre.

 

Elle forme des officiers destinés à encadrer les unités opérationnelles de l’armée de Terre, puis à assumer des responsabilités croissantes d’encadrement, voire de conception et de direction au sein de l’armée de Terre, de la Défense et des états-majors multinationaux.

 

Les officiers qui en sont diplômés appartiennent au corps des officiers des armes. Celui-ci est constitué de 50% d’officiers issus des personnels non-officiers dont une partie passée par l’EMIA. L’EMIA délivre une formation pluridisciplinaire de niveau licence qui, complétée par les enseignements spécialisés en école d’application, permettra au jeune officier d’assumer ses responsabilités.

 

L'école militaire interarmes est l'héritière des traditions les plus anciennes attachées à  l'image du chef et de l'officier. Elle trouve ses racines dans les écoles d'armes de Poitiers, de Saumur, de Fontainebleau, de Versailles et de Saint-Maixent qui, depuis 1878, ont formé des officiers recrutés parmi les sous-officiers et les officiers de réserve.

 

La dernière de ces écoles lui a légué son drapeau, et surtout sa devise : « Le travail pour loi, l'honneur comme guide. », devise qui condense l'essentielle des valeurs qu'elle s'attache à défendre.

 

Le travail, source « d'une fierté et d'une confiance en soi que ne peut donner la richesse héréditaire » (Alfred de Vigny), et qui implique force de caractère, compétence, disponibilité et rigueur. L'honneur, individuel et collectif, qui implique loyauté, courage, esprit de discipline,  respect de l'homme et solidarité.

 

L'école militaire interarmes n'oublie pas enfin les traditions de sa grande voisine, que 16 promotions « Corps de Troupe » ont intimement partagées avec leurs camarades saint-cyriens, au sein de la « Spéciale » à l'époque de l'École Spéciale Militaire Interarmes (EMIA).

 

Les traditions à l’EMIA


Progressivement mises en place à partir de 1961, les activités de tradition tiennent compte des diverses expériences acquises dans les Ecoles d'Armes, au sein du « Bataillon Corps de Troupe » de l'ESMIA et de l'école militaire de Strasbourg.

 

Les activités d'accueil et d'ambiance, qui débutent par l’accueil  des jeunes et leur binômage avec les anciens, recherchent le développement de la solidarité entre les deux promotions et l'affermissement du moral. Des créneaux sont laissés au bureau des élèves pour faire connaître la promotion et montrer sa cohésion dans le cadre d'un livre de marche établi par les prévôts (représentants des élèves de la promotion) sous contrôle du commandement.

 

Pour en savoir plus

 

L'Ecole Militaire Interarmes / Les formations d'élèves / Menu ...

www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr/...d.../L-Ecole-Militaire-Interarmes2
21 mars 2011 – L'école militaire interarmes (EMIA) assure la formation initiale des officiers des armes recrutés par la voie interne dans le corps des ... 

 

École militaire interarmes (EMIA) de Coëtquidan - Chant de - YouTube

► 5:36► 5:36
www.youtube.com/watch?v=EogUwjoHV6811 avr. 2012 - 6 min - Ajouté par CJBlackvner
Chant de Promotion du Colonel Déodat du Puy-Montbrun I Aux heures sombres du pays qu'on a brisé Aux ...

Défilé du 14 juillet 2011 - École militaire interarmes (EMIA) de ...

► 2:07► 2:07
www.youtube.com/watch?v=yUkXqHdFYE817 juil. 2011 - 2 min - Ajouté par CJBlackvner
Les belles voix des soldats. Les élèves de l'école militaire interarmes de Coëtquidan défilent en chantant un ...

 

Sari Mares - YouTube

► 1:34► 1:34
www.youtube.com/watch?v=cmzifE1DD6A21 juil. 2008 - 2 min - Ajouté par azurroot
In 1945, they were the first french soldiers to sing "sarie mares" in France. This the reason why, in 1970, "sarie ...

 

Commenter cet article