Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://s3.static69.com/m/image-offre/e/7/0/6/e706ee424d21cf64434cca5c5b2a6c3a-300x300.gif« Le talent, le génie des malfaiteurs modernes semble prendre à notre époque, où tout se civilise, même le mal, des proportions grandioses. Qui peut se vanter d'échapper aux criminelles entreprises d'un coquin de l'envergure de celui dont le récit que nous publions expose... » : ainsi commence L'Arrestation d'Arsène Lupin, la toute première aventure du célèbre gentleman cambrioleur publiée en juillet 1905 dans le magazine Je sais tout. A l'origine, cette histoire ne devait pas connaître de suite. Mais l'accueil enthousiaste des lecteurs incite Maurice Leblanc, le père d'Arsène Lupin, à imaginer une suite... puis une autre... En quelques années, « le plus grand des voleurs » devient l'un des plus grands héros de la littérature.

UN ARSÈNE LUPIN COMME VOUS NE L'AVEZ JAMAIS LU !
LE GENTLEMAN CAMBRIOLEUR DANS SA VERSION ORIGINALE

A travers vingt nouvelles accompagnées de leurs illustrations d'époque, les lecteurs du XXIe siècle vont découvrir, pour la première fois, l'Arsène Lupin de leurs (arrière) grands-parents, le seul, le vrai, celui publié dans Je sais tout entre 1905 et 1911.

Dans ces Aventures extraordinaires, on croisera l'inspecteur Ganimard, Miss Nelly Underdown, la blonde et brune Clotilde Destange, le chef de la Sûreté M. Dudouis, les agents de police Dieuzy et Folenfant ou... Sherlock Holmes !


Le lecteur, qu'il soit lupinien averti ou non, retrouvera surtout le séduisant Arsène, ce virtuose de la cambriole, si élégant, si chevaleresque et si inoubliable.

Préface de Florence Leblanc, pente-fille de Maurice Leblanc
Présentation par l'Association des amis d'Arsène Lupin

Maurice Leblanc (1864-1941) est devenu grâce à Arsène Lupin l'un des écrivains les plus populaires de France. A ses débuts, il a été soutenu par Guy de Maupassant, Léon Bloy, Jules Renard ou encore Alphonse Daudet.

 

Les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin : vingt histoires originales

Date de saisie : 08/12/2011
Genre : Policiers
Editeur : Jean-Claude Gawsewitch éditeur, Paris, Paris, France
Auteur : Maurice Leblanc
Préface : Florence Boespflug-Leblanc

 

Passage choisi


LE ROI DES VOLEURS DANS LE ROI DES MAGASINES

Bienheureux les lecteurs de Je sais tout quand ils découvrent en 1905, entre un article du "le roi des magazines"comme 1905, entre un article du Professeur Berget sur les tremblements de terre et «  La tournée des grands ducs» de Jean Lorrain, L'arrestation, la toute première des aventures d'Arsène Lupin ! Il s'agit du sixième numéro de ce magazine créé au début de l'année par Pierre Lafitte, ancien journaliste sportif reconverti directeur de journaux. Femina, «l a revue idéale de la femme et de la jeune fille », La Vie au grand air, « tout le sport, tous les sports, tous les sportsmen », Musica, « la revue rêvée des artistes et des pianistes » et bientôt Fermes et Châteaux, « la plus luxueuse des revues s'occupant de la campagne » sont les fleurons de son empire de presse.

Inspiré des luxueuses revues américaines telles Metropolitan ou Cosmopolitan, Je sais tout, «  Le roi des magasines» comme l'annoncent les publicités, connaît vite le succès auprès des familles françaises : imprimé sur un beau papier, illustré de nombreux dessins et photographies, son tirage aurait atteint les 275 000 exemplaires. « Magazine encyclopédique illustré », il propose les rubriques « Élégances », « Vie sociale », « Science et nature », « Commerce et industrie », « Tous les sports  »... Les articles de vulgarisation scientifique alternent avec des textes d'écrivains célèbres... souvent oubliés de nos jours. Les publicités affluent : pour le sel Cérébos, pour le chocolat Suchard, pour la Liqueur des Pères Chartreux, pour l'Extrait de viande Liebig, pour les bicyclettes et motocyclettes des fils de Peugeot Frères, pour les sous-vêtements du Dr Rasurel, « tissu à maille en laine et ouate de tourbe », pour La Belle Jardinière, « 2, rue du Pont-Neuf, la plus grande maison de vêtements du monde entier », pour Oliver, « la machine à écriture visible », pour la nouvelle bretelle sportive La Rapide, « l'essayer c'est l'adopter », pour les Grains de Vais, «t raitement radical de la constipation », pour les Pilules Orientales qui « développent, reconstituent, embellissent et raffermissent les seins »... Le siège des Publications Lafitte quitte sans tarder le 9 avenue de l'Opéra pour les locaux prestigieux du 90 avenue des Champs-Élysées.

Entre cette année 1905 et le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le monde bouge et l'innovation technique est omniprésente : c'est le temps des premières courses automobiles, des premiers exploits aériens, des premiers sous-marins, des grands paquebots, des explorations lointaines. C'est l'époque des premiers appareils photo Kodak, des premiers phonographes... L'électricité envahit la vie de tous les jours, Paul Poiret et Coco Chanel jettent le corset aux orties et Einstein publie sa théorie de la relativité restreinte. Il fallait un héros de roman à la hauteur de cette modernité galopante, un héros populaire, sportif, énergique... et bien français ! Un héros qui saute d'un train en marche pour filer pleins gaz au volant d'une automobile ou au guidon d'une motocyclette !

C'est ce que Pierre Lafitte demande à son ami Maurice Leblanc : une belle histoire d'aventure, dans l'esprit de ses « Contes sportifs » qui paraissent dans le journal L'Auto-Vélo d'Henri Desgranges. Pierre Lafitte et Maurice Leblanc se sont probablement rencontrés au sein de l'Artistic Cycle Club qui réunit les premiers écrivains amoureux de la bicyclette (Pierre Lafitte écrira sous le pseudonyme étonnant de Jehan de la Pédale !).

   

Revue de presse


Gérard Thomas - Libération du 8 décembre 2011


Pour les soixante-dix ans de la mort de l'auteur, Jean-Claude Gawsewitch a eu l'excellente idée de rééditer les textes originaux, agrémentés de gravures d'époque. Des «lupineries» qui feront le plus bel effet sous le sapin.

 

Delphine Peras - L'Express, novembre 2011


Pour le 70e anniversaire de la mort de Maurice Leblanc, les premières aventures du gentleman cambrioleur sont rééditées dans leur version d'origine. Une renaissance !...


L'Arrestation d'Arsène Lupin : c'est le titre de la toute première des aventures du gentleman cambrioleur, publiée en juillet 1905 dans le sixième numéro de Je sais tout. Un mensuel créé par Pierre Lafitte, ancien journaliste sportif devenu directeur de journaux, qui prétend en faire le "roi des magazines". Il demande donc à son ami Maurice Leblanc, ancien journaliste aussi - né à Rouen en 1864 et décédé le 6 novembre 1941 - de lui trousser une histoire haute en couleur. Son héros, bien sûr, devra au moins rivaliser avec le Sherlock Holmes de Conan Doyle, déjà très célèbre au Royaume-Uni.

 



Quelques vidéos utiles


  1. Arsene Lupin - Bande Annonce FR - Video Dailymotion

    ► 1:46► 1:46
    www.dailymotion.com/video/x8w632_arsene-lupin-ba...6 avr. 2009 - 2 mn
    Date de sortie : 13 Octobre 2004 // Réalisé par Jean-Paul Salomé ... Pour plus d' info : www.cinematok.com ...
  2. Arsene Lupin - Trailer - YouTube

    ► 3:30► 3:30
    www.youtube.com/watch?v=peRvKm_0KQw29 nov. 2007 - 4 mn - Ajouté par SunshineNaomi
    Video Responses. Thumbnail 0:52. Add to. Lupin III - First Contact - Trailer - Arsène Lu...by ...
  3. Arsène lupin (générique de début) - YouTube

    ► 0:45► 0:45
    www.youtube.com/watch?v=5QI9ktB3xGw26 mars 2008 - 45 s - Ajouté par webmaster180
    Générique - Ma Sorcière Bien-Aimée #4, Dick Yor...by TheJBGAULIER13996 views; Featured Video. Thumbnail ...
  4. Bande-annonce Arsène Lupin - Arsène Lupin Bande ... - Allociné

    www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18368622...19 sept. 2004
    Voir Arsène Lupin, un film de Jean-Paul Salomé avec Romain Duris, Kristin Scott Thomas.
  5. Vidéo Ina - Arsène Lupin contre Herlock Sholmes, vidéo Arsène ...

    ► 5:33► 5:33
    www.ina.fr/.../video/.../arsene-lupin-contre-herlock-sh...1 avr. 1971 - 6 mn
    Mais c'est sans compter sur l'intelligence d'Arsène Lupin. - Archives vidéos Economie et société Justice ...

Commenter cet article