Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41F7K7VD12L._SL500_AA300_.jpgComment l'histoire des camps du Sud-Ouest de la France a-t-elle pu commencer à Argelès en Février 1939 et finir, à partir d'août 1942, à Auschwitz ? Sous le régime de Vichy, le Sud-Ouest fut une véritable zone d'internement. La région toulousaine abritait de nombreux camps, la plupart créés par la Troisième République : Gurs, Le Vernet, Saint-Sulpice, Brens, Caylus, Septfonds, Montech, Clairfont, Noé, Le Récébédou, Masseube... Baraques en dur ou en bois, avec ou sans miradors, leurs affectations étaient multiples : répression, " hébergement ", " accueil ", hospitalisation, travail. Français, Espagnols, juifs, exilés et anti-nazis de toute l'Europe s'y sont côtoyés. Des universitaires - Pierre Laborie, Jean Estèbe, Claude Laharie, Anne Grynberg - mais aussi des personnalités connues pour leurs combats contre l'oubli - Serge Klarsfeld, Gérard Gobitz, Michel Slitinsky - ont voulu, par leurs recherches et leurs écrits, indiquer ce que furent quelques-uns de ces camps méconnus. Le livre que voici réunit leurs travaux, que complètent les témoignages uniques de René Kapel et Gret Arnoldsen. Ces pages contribuent à tirer du silence le système vichyssois de l'internement, le problème de l'héritage républicain des années 30 à 40, l'organisation des convois raciaux par l'administration préfectorale. A Faire que la recherche historique investisse les zones aveugles qu'on prétendit longtemps lui imposer. Pour ne jamais perdre de vue, comme l'a écrit Bertold Brecht après la guerre, que " celui qui oublie ou ignore le passé, est condamné à le revivre ".

 

Camps du Sud-Ouest de la France.. Exclusion, internement et déportation, 1939-1944

Lise Cohen , Eric Malo  

Broché: 240 pages 

Editeur : Privat (19 avril 2000) 

Langue : Français 

ISBN-10: 2708953753


 

http://www.campduvernet.eu/image/campsPrincipaux3.gifSous le régime de Vichy, le Sud-Ouest fut une véritable zone d'internement. La région toulousaine abritait de nombreux camps, la plupart créés par la roisième république : Gurs, Le Vernet, Saint-Sulpice, Brens, Caylus, Septfonds, Montech, Clairfont, Noé, Le Récébédou, Masseube... Baraques en dur ou en bois, avec ou sans miradors, leurs affectations étaient multiples : répression, "hébergement", "accueil", hospitalisation, travail... Français, espagnols, juifs, exilés et anti-bazis de toute l'Europe s'y sont cotoyés. A travers des travaux d'universiataires et des témoignages, ces pages contribuent à tirer du silence le système vichyssois de l'internement, le problème de l'héritage républicain des années 30 à 40, l'organisation des convois raciaux par l'administration préfectorale...

 

Paru en 1994 chez Privat Toulouse dans la collection Bibliothèque Historique Privat |  Monique Lise Cohen et Eric Malo

 

Transfert de 96 « indésirables français » du camp de gurs vers le camp de nexon

article - 04/06/12 - Transfert de 96 « indésirabLes français » du camp de Gurs vers le camp de Nexon - Le camp de Gurs est connu pour avoir « accueilli », à partir du mois d’avril 1939, des…

La france des camps 1938-1946 - un film de jorge amat

article - 29/11/12 - La France des Camps 1938-1946 - un film de Jorge Amat - DVD - Entre novembre 1938 et mai 1946, en France, 600 000 personnes connurent l’internement par simple décision…

  1.  
    Camps de femmes / Rolande Trempé - Université Toulouse II-le ...
  2. www.canal-u.tv › Vidéo
    2 avr. 2012
    Ce camp se déplacera à Brens (près de Gaillac, dans le Tarn) en février 1942, puis ... camps de concentration ...
  3. Autres vidéos pour Les vidéos Camps du Sud-Ouest de la France »

Commenter cet article