Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://beaujarret.fiftiz.fr/blog/images/b/e/beaujarret/117514827353.jpegVoleurs, assassins, faux-monnayeurs, souteneurs... Au milieu du XVe siècle, une bande criminelle défraye la chronique : les Coquillards. Les archives de leur procès nous plongent au cœur de cette société secrète.


Les premières rumeurs apparaissent en 1453 : les bourgeois de Dijon, capitale d'une Bourgogne dévastée par la guerre, font entendre leurs doléances auprès du maire à l'égard de « plusieurs compagnons, oiseux et vagabonds, qui, lorsqu'ils sont arrivés, et durant le temps qu'ils demeurent, ne font rien, sinon boire, manger et mener grande dépense, jouer aux dés, cartes, aux marelles et autres jeux(1) » . Vivant en toute impunité au milieu de l'opprobre général, entre la taverne et le bordel, où, dit-on, « ils mènent orde [sale], vile et dissolue vie de ruffiens [souteneurs] et houliers [débauchés] et perdent beaucoup et dépensent tout leur argent » , les « Coquillards » attisent la haine des honnêtes gens. L'histoire de la « secte de la Coquille », devenue l'une des plus célèbres sociétés criminelles de l'histoire, est longtemps restée prisonnière de représentations folkloriques. Voleurs et bandits de grand chemin ont en effet souvent incarné des figures emblématiques de l'imaginaire collectif, à l'instar de Mandrin ou de Cartouche. Fascinants, redoutables, ils nourrissent la culture populaire de portraits hauts en couleur, mais les Coquillards n'ont pas suscité la sympathie du peuple. Le roi de la Coquille, prince des voleurs et des mendiants, éveille la peur. Son royaume inaugure la mythologie des contre-sociétés, la pire qui soit, celle du crime. Cette mythologie se forge dès la fin du XVe siècle, au moment où se développe une sorte d'ethnographie sauvage qui cherche à décoder le langage...


Crédit photographique :

http://beaujarret.fiftiz.fr/blog/images/b/e/beaujarret/117514827353.jpeg

Les Coquillards : archives d'une société criminelle

Par Valérie Toureille

publié dans L'Histoire n° 290 - 09/2004  

Acheter L'Histoire n° 290  +



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article