Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/1/4/9782742756414.jpgVéronique Ovaldé a une prédilection pour les héroïnes qui se situent aux marges de la folie et tentent désespérément de garder leur fragile équilibre. Après la pré-adolescente miraculée de la petite île de Koukdjuak (in "Toutes choses scintillant"), elle campe dans" Les hommes en général me plaisent beaucoup "une jeune femme de vingt-trois ans qui vit entre le réel et l'ailleurs, le passé et le présent, la vie éveillée et des images fantomatiques surgies de son cerveau tourmenté. Un peu plus de cinq ans après sa sortie de prison, Lili tente de gérer ses insomnies aux côtés de Samuel, son protecteur et amant, tout comme elle s'efforce d'oublier son enfance malmenée, son père nazi, la mort de sa mère, la disparition de son petit frère ainsi que sa rencontre avec Yoïm, le gangster à la petite semaine qui l'a dépucelée et envoyée en prison. Si la vie, grâce à Samuel, semble avoir pris une apparence à peu près normale, Yoïm l'a retrouvée et la spirale infernale de la dépendance se referme sur elle. Entre drogue et sexe, Lili comprend qu'elle court définitivement à sa perte si elle ne parvient pas à se libérer. "Suis-je encore dépendante ? C'était la question que je me posais chaque matin. Suis-je encore dépendante ? Je m'interrogeais comme j'aurais pu me demander : ai-je encore mal au genou ? et puis juste après, presque simultanément, je grimaçais. Oui, j'ai encore mal au genou." Avec ce récit tout aussi surprenant que son personnage, Véronique Ovaldé explore la complexité d'un destin féminin.

 

Les hommes en général me plaisent beaucoup

Véronique Ovaldé

Roman (poche). Paru en 08/2005

Editeur : Actes sud

 


Le Mot de l'éditeur : Les hommes en général me plaisent beaucoup


Cette nuit, Lili n'entend plus le bruit des animaux. Dans un demi-sommeil, elle se lève. Accroupie dans l'herbe, protégée par le feuillage du jardin, elle voit soudain passer les girafes, les éléphants, les tatous. Immobile sous la lune, Lili observe puis retourne se coucher auprès de son mari. Dans un silence de songe plus rien ne bouge. Au matin la vie reprend. Tout est en place, en équilibre. Mais, au cœur de cet été de chaux vive, il faut cependant vérifier, vérifier que les animaux du zoo sont rentrés. En s'approchant des cages Lili perçoit une silhouette, une ombre, un miroitement et, très vite, l'odeur incandescente du désir lui revient en mémoire... Roman d'amour et de dépendance, ce livre explore la folie du désir comme autant de lumières qui scintillent et qui claquent. Car dans les villes comme dans les zoos une musique résonne parfois délicatement : le très léger bruissement de l'enfance....

Biographie Véronique Ovaldé

 

http://www.tremblay-en-france.fr/uploads/pics/Veronique-Ovalde.jpgAprès le bac, direction l'école EstienneVéronique Ovaldé passe un BTS édition, une façon comme une autre d'entrer dans le milieu littéraire pour celle qui n'a pas eu la chance de naître au sein de ce cercle très fermé. Elle se lance ensuite dans des études de lettres par correspondance alors qu'elle travaille comme chef de fabrication et publie en 2000 un premier roman, 'Le Sommeil des poissons' (Seuil). En 2002, paraît 'Toutes choses scintillant' (L' Ampoule), une deuxième œuvre remarquée. L'année suivante, elle signe chez Actes Sud 'Les hommes en général me plaisent beaucoup'. Suivent 'Déloger l'animal', l'un des romans incontournables de la rentrée littéraire 2005, et 'La très petite Zébuline', un livre jeunesse avec l'illustratrice Joëlle Jolivet, en 2006, toujours chez Actes Sud. Dans son roman à la fois sombre et merveilleux 'Et mon cœur transparent' (Éditions de l'Olivier, 2007), Véronique Ovaldé réussit une nouvelle fois à créer un univers singulier et reçoit le Prix France Culture/Télérama. En 2009, nouveau succès au sein de la même maison d'édition : 'Ce que je sais de Vera Candida' reçoit le prix Renaudot des lycéens, le prix France Télévisions et le Grand prix des lectrices de Elle. Après le recueil de nouvelles 'La Salle De Bains Du Titanic' (J' ai Lu), Ovaldé revient en 2011 avec 'Des vies d'oiseaux' (Éditions de l'Olivier) .

 


timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson ( 4 mars 2012 ). 1587 502 pages vues à la date du ..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article