imans_en_france.jpgQui sont, en France, les imams officiant dans les mosquées et quel rôle quotidien remplissent-ils auprès de leurs fidèles ? Fruit de six années d’enquête, ce livre rassemble des données inédites sur ces clercs immigrés ou migrants devenus clercs dont les médias ne parlent que lorsqu’ils sont expulsés. Il repose sur la collecte des récits de vie et de pratiques de plusieurs dizaines d’imams, une observation quotidienne dans la mosquée d’un quartier populaire, et des archives du ministère de l’Intérieur.


Semblables aux « très humbles » chefs cosaques ne pouvant devenir chefs qu’après avoir été appelés, les prétendants au titre d’imam ne peuvent afficher ostensiblement leur « prétention » à devenir imam. Une candidature trop explicite reviendrait à transgresser le désintéressement et le dévouement censés régir les salles de prière dans lesquelles ils pourraient être amenés à officier. Ainsi, la plupart des mises en récit que les imams bénévoles opèrent en entretien, pour expliciter leur accession au minbar, sont généralement construites comme des récits de « non choix ». Ils visent à dire comment on en vient, par sentiment d’obligation morale, « pour rendre service », à occuper la position d’imam sans jamais l’avoir vraiment souhaitée.