Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.cultura.com/ressources/products/8/5/1/0/3/751370.jpgCe livre est le fruit d'un travail historique pionnier qui examine l'importance des forces militaires africaines dans la construction de l'empire colonial français et le rôle de celles-ci dans l'évolution des sociétés ouest-africaines. Admirablement écrit, il résulte d'une recherche minutieuse qui retrace une histoire sociale globale combinant l'usage de méthodologies quantitatives et qualitatives. Il fait une place particulière aux témoignages oraux. Couvrant une grande variété de sociétés africaines, Echenberg explore des thèmes tels que les types de conscription et les modes de refus, le rapport des soldats coloniaux à l'idéologie de l'assimilation. Il aborde aussi les questions relatives à l'utilisation de l'armée en temps de paix comme force de travail, aux efforts pour créer des corps d'officiers indigènes, au tribut payé par les dizaines de milliers d'Africains tués durant les deux guerres mondiales et à l'essor continu des associations d'anciens combattants qui se sont parfois engagés dans les combats politiques locaux. Reliant la période précoloniale, l'ère coloniale et le temps de l'indépendance, en considérant en particulier les moments de transitions, cet ouvrage fixe une nouvelle norme pour l'analyse historique de l'Afrique : il montre comment l'histoire militaire peut servir à comprendre d'autres aspects majeurs des sociétés africaines coloniales et postcoloniales, leurs stratifications et leurs héritages. Ses analyses rigoureuses en font une étude incontournable pour les historiens de l'Afrique et de la France qui souhaitent mieux comprendre les interactions de deux peuples en contexte de domination.

 

Myron Echenberg est professeur émérite de McGill University, où il a enseigné l'histoire africaine. Il a été durant plusieurs années éditeur de la Revue canadienne des études africaines. Auteur de plusieurs ouvrages réputés et de nombreux articles sur l'Afrique, il a reçu en 1992 le prestigieux prix Herskovits pour le livre ici publié en français.

 

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Karthala (8 décembre 2009)
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • Langue : Français

 

Émigration - Colonialisme - Racisme - Esclavage (27

Commenter cet article