Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782271068613.jpgUn ancien policier chargé de la traque des Juifs en 1942 et arrêté par les Allemands pour être transféré à Berlin, décide de témoigner dès son retour en France. Il subit la pression des nazis mais se lie peu à peu à un chef de la Gestapo et intègre les méthodes des SS, qu'il met lui-même en pratique à son retour en particpant à la déportation.

Quatrième de couverture

Histoire : Exhumé des archives de l'épuration, voici le « rapport » Sadosky, ou comment un policier des RG, collaborateur exemplaire, découvre le quotidien de la Gestapo à Berlin en 1942. Un témoignage de première main. La confession d'un « bourreau ordinaire » sur l'appareil de répression nazi et l'extermination des juifs d'Europe.

Le 2 avril 1942, dans le cadre d'une obscure affaire d'espionnage, Louis Sadosky est arrêté par les Allemands et transféré dans la capitale du Reich. Revenu en France deux mois plus tard, il rédige d'une traite le compte rendu de cette incroyable odyssée au cœur du nazisme.

Dès son arrivée à Berlin, il subit les terrifiants interrogatoires « psychologiques » mis au point par la Gestapo. Mais ses geôliers comprennent rapidement qu'ils ont affaire à un « bon collaborateur ». Sadosky se lie à un sous-officier SS qui lui fait visiter le quartier juif de Berlin et lui apprend qu'Adolf Hitler a décidé d'exterminer l'ensemble des juifs d'Europe... Il finit son séjour en invité choyé par une Gestapo qui lui enseigne ses méthodes de travail. De retour à Paris, Sadosky jouera jusqu'à la Libération un rôle actif dans la traque des juifs.

Un témoignage fondamental, présenté et annoté par Laurent Joly, sur le quotidien et les procédés de terreur de la police nazie.

Berlin 1942 chronique d'une détention par la Gestapo
Sadosky, Louis
présenté par Laurent Joly
CNRS Editions , Paris
collection CNRS histoire
Parution :  octobre 2009

Commenter cet article