Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/757/1304757_3216963.jpgDocument 2002 - Né en 1933, l'auteur appartient à la promotion de Saint-Cyr " Ceux de Dien Bien Phu ", entrée à Coëtquidan en octobre 1953. Il avait choisi la carrière des armes par idéal, comme on entre en religion. Il a participé aux combats d'Algérie durant quatre années, au sein de deux régiments parachutistes, mais aussi, pendant plus d'une année, dans un D.O.P., celui de Sétif, l'un de ces organismes ayant pour mission d'obtenir des renseignements quels que soient les moyens utilisés. Là, il a approché la torture avant de la refuser à ses risques et périls, pour en rester marqué pour la vie. Depuis, en toutes circonstances, il a conservé son libre arbitre, au lieu de toujours se soumettre, " la discipline (ne) faisant (plus, pour lui,) la force principale des armées ". Déçu par ses chefs dans sa jeunesse, il a rejeté peu à peu toute autorité, celle des dirigeants politiques aussi bien que des " chefs " militaires, ceux qu'il appelle " le nuage ". "... Mais ce passé ne veut pas me quitter. Je ne suis pas Caïn, je ne mérite pas d'avoir un œil qui me poursuive jusque dans ma retraite comme lui dans la tombe. Je vous le demande, mon Dieu, éloignez de mes yeux les images du sexe ensanglanté d'une vieille femme, du regard honteux d'un homme torturé, de la bave verdâtre s'écoulant de la bouche d'un agonisant, de l'épuisement d'un homme dépouillé de ses vêtements, l'un après l'autre, par un chien le poursuivant, mais aussi celle d'une poupée désarticulée, dernier jouet d'une fillette égorgée après avoir été violée. Enlevez de ma mémoire, mon Dieu, les visages de Blisson, de Chaubet, de l'homme qui regrettait de ne pas avoir été S.S., et de celui qui voulait s'en payer un à la baïonnette. Alors, peut-être, j'arriverai à trouver le repos, abandonné par mes fantômes du passé. Alors, peut-être, j'aurai la volonté nécessaire pour pardonner. "

 

Ma guerre d'Algérie et la torture. J'étais lieutenant dans les DOP

Jean-Pierre Cômes (Auteur)

Broché: 256 pages

Éditeur : Éditions L'Harmattan (1 janvier 2002)


 

Liens utiles sur le blog

 

Le plus bel âge ? ... de Ludivine Bantigny (1)

Soldats en Algérie 1954-1962 - expériences contrastées des hommes (2)

La section - Journal d'un appelé en Algérie (1959-1961) (3)

Audin la disparition (4)
O.A.S, l'attentat du Petit Clamart ... et le colonel Bastien-Thiry (5)
Le coup d'Etat militaire d'Alger vécu de l'intérieur d'une unité (6)

Le colonel Jeanpierre, figure héroïque de la Légion étrangère (7)

Les calots bleus ... La force de police auxiliaire de M. Papon (8)

La guerre d'Algérie des Messalistes, 1954-1962 (9)

"La guerre moderne " du colonel Roger Trinquier (10)

Les désarrois d'un officier en Algérie (11)

Le 13 mai du général Salan (12)

Salan, délégué général en Algérie - La fin de l'illusion(13)

il y a cinquante ans : “le manifeste des 121” (14)

Le général Saint-Hillier : De Bir Hakeim au putsch d'Alger (15)

"La Villa Susini" - Tortures en Algérie ... (16)
Nous les appelés d'Algérie (17)

Hélie de Saint Marc (18)

François Casta, aumônier parachutiste (19)

"Nuit Noire" 17 octobre 1961 est le garant de la Mémoire (20)

Général de la Bollardière : "Non à la torture" (21)

"Bataille d'Alger, bataille de l'homme" - Jacques de Bollardière (22)

Chateau-jobert dit "Conan", le colonel à "la barbiche sombre" (23)

Chroniques du bidonville , Nanterre en guerre d'Algérie (24)

Ratonnades à Paris , Précédé de Les harkis à Paris (25)

De Gaulle, les services secrets et l'Algérie (26)

Commandos de chasse Gendarmerie. Algérie 1959-1962 (27)

L'honneur des innocents ...(28)

Il faut tuer de Gaulle (29)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article