Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.bdnet.com/img/couvpage/31/9782302007314_cg.jpgLa famille Fisher a plus que payé son dû à la patrie. Quelle qu’elle soit d’ailleurs. Le père a perdu un bras pour l’Allemagne pendant la Grande Guerre, et un fils pour la France pendant la Seconde. Pas facile de vivre dans cette Elsaß1 qui donne son titre à ce premier tome, terre ballottée en permanence entre Gaule et Germanie. Désormais occupée, abandonnée par Pétain aux bons soins du Führer, le peuple alsacien se voit contraint de plier. C’est dans ce contexte propice à toutes les trahisons et tous les sacrifices que Louis Fisher vit son adolescence et découvre le douloureux monde des adultes. Engagé dans les jeunesses hitlériennes, puis par un malheureux concours de circonstance dans la Waffen-SS, il devient comme tant de ses compatriotes un désigné volontaire, un enrôlé de force… un « malgré-nous ».


La Seconde Guerre mondiale inspire bien des artistes ces derniers temps, en général pour nous en montrer des facettes un peu plus originales qu’à l’ordinaire. Avec Malgré nous, Thierry Gloris se positionne bien loin de l’iconoclaste Inglorious Basterds de Quentin Tarantino. Diplômé d’histoire, Gloris s’est inspiré de ses souvenirs de famille pour cette intrigue à l’intérêt quasi documentaire sur cette période troublée de l’histoire alsacienne. Si elle sort du cadre « simplement » pédagogique, c’est qu’elle décrit en parallèle le passage à l’âge adulte d’un jeune homme fougueux, idéaliste et non dénué d’une certaine naïveté. Le jeune Louis Fisher passe rudement d’une jeunesse relativement protégée à un monde dur, sans pitié, où la femme qu’il aimait l’abandonne pour les bras d’un collaborateur, où sa sœur tombe amoureuse d’un occupant et où il se voit contraint de choisir entre les camps pour lui et sa famille et un engagement dans les SS.

 

Si l’auteur n’évite pas certains clichés et facilités scénaristiques (on notera en particulier ce très feuilletoneux « ennemi d’enfance » devenu officier SS), il n’en rappelle pas moins cette étrange propriété de l’Occupation : c’est dans ces moments troubles que les gens se révèlent réellement, que jaillissent là où l’on ne les attendait pas l’héroïsme le plus sublime et la perfidie la plus noire. Le jeune Louis fera les frais de cette dernière. Les peintures de Marie Terray, quoique parfois un peu statiques, servent à ravir ce scénario, notamment dans les contrastes entre intérieurs (sépia) et extérieurs (bleus et glacés). Ce côté « photos de famille » est en tout cas parfaitement raccord avec l’époque. Mais une des grandes forces de cette BD reste de nous rappeler que Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine n’est pas juste une comptine pour enfants. Après cette lecture, vous ne la fredonnerez plus jamais comme avant.

 

Malgré nous, tome 1, Elsaß, scénario de Thierry Gloris, dessins de Marie Terray, éditions Quadrants, collection Boussole.

 

Crédit image : Malgré Nous (Gloris-Terray) – Quadrants

  1. Alsace dans la langue de Goethe. Prononcez « elzass ». Le ß (« eszet »), lettre typiquement germanique, correspond à un double s. []

 

Par Julien Meyrat • lun 28 sept 2009 • Categorie: Bande Dessinée

 

 

 

 

http://g-ecx.images-amazon.com/images/G/08/ciu/2c/6f/106821548cdc0a22d17bea.L._V165832206_SX200_.jpgThierry Gloris est né le 29 Mars 1974 en Franche Comté, entre un pot de cancoillote et une brave Montbéliarde à la robe lait cacao.


Le petit Thierry est élevé à grands coups d'albums d'Asterix, de Gaston Lagaffe ou de Sylvain et Sylvette pour lui apprendre la dureté de l'existence. Il découvre les comics US au collège, les mangas au lycée et la vie de patachon à la fac de Bordeaux. Historien par passion, il obtient un DEA.


A la naissance de son premier enfant, il décide de changer complètement d'horizon professionnel : il sera auteur de BD. Quelle est la relation de cause à effet ? Il se le demande encore, mais les faits sont là.


Ses sources d'inspiration sont l'Histoire avec un grand H ainsi que la littérature du XIXe siècle, avec des auteurs tels que Zola, Balzac, Edgard Poe, Lovecraft.


Vivant dans un coin reculé de province, Thierry remercie chaque matin en enclenchant son ordinateur poussif, Saint Internet et le Bienheureux Téléphone de lui donner de quoi manger chaque jour.

 

 

Quelques liens utiles sur le blog


 

La tragédie des malgré-nous …

La tragédie des malgré-nous …

article - 24/06/10 - La tragédie des malgré-nous … - De l'été 1942 à la fin de 1944, les autorités allemandes ont incorporé de force dans la Wehrmacht plus de 100000 Alsaciens-Lorrains.…

" la tragédie des malgré nous" …

" la tragédie des malgré nous" …

article - 31/01/10 - " La tragédie des malgré nous" … - De l'été 1942 à la fin de 1944, les autorités allemandes ont incorporé de force dans la Wehrmacht plus de 100000 Alsaciens-Lorrains. Histoire…

Grand'peur et misère des malgré-nous …

Grand'peur et misère des malgré-nous …

article - 08/08/11 - Grand'peur et misère des malgré-nous … - Paru le : 01/10/2005 - « Grand'peur et misère des malgré-nous » se propose de mettre en relief, dans la lignée de la mémoire de…

La tragédie des malgré-nous - de la wehrmacht aux camps soviétiques

La tragédie des malgré-nous - de la wehrmacht aux camps soviétiques

article - 30/10/11 - La tragédie des malgré-nous - De la Wehrmacht aux camps soviétiques - De l'été 1942 à la fin de 1944, les autorités allemandes ont incorporé de force dans la Wehrmacht plus…

Les malgré nous de la kriegsmarine

Les malgré nous de la kriegsmarine

article - 06/12/11 - Les malgré nous de la Kriegsmarine - Document 05/12/2011- À partir de l'été 1942, des milliers de jeunes Français des départements d'Alsace et de Lorraine annexés de fait par…

"les malgré nous" …

"les malgré nous" …

article - 31/08/11 - "Les malgré nous" … - L'historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, se penche sur le processus d'intégration de force des Alsaciens dans les armées du IIIe Reich. Une…

Commenter cet article