Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.editions-imago.fr/ADMINISTRATION/photo/Castelain.jpgDocument 1989 - Constatant la difficulté de la médecine à guérir l'alcoolisme, et convaincu de la nécessité d'édifier une véritable anthropologie du boire, Jean-Pierre Castelain a pénétré le milieu des dockers du Havre. Repoussés à l'extrémité du port, longtemps considérés comme des parias, des ivrognes — dans une ville qui, jusque très récemment, était la première du monde pour la mortalité alcoolique — les dockers n'ont cessé de revendiquer leurs manières de boire excessives, indissociables de leurs manières de vivre.

L'auteur retrace l'histoire des premiers ouvriers du port et suit les dockers, du « Village », ensemble de baraques construites de leurs mains, jusqu'aux HLM de la ville. Il relate ainsi « l'Affaire Dreyfus des ouvriers » avec l'injuste condamnation à mort de Jules Durand, anarchiste abstinent, porte-parole des dockers lors des grèves de 1910. Il rencontre enfin Lucien, forte figure de philosophe docker, ancien alcoolique qui, sans jamais renier les siens, chercha obstinément à les arracher à la déchéance engendrée par l'alcool.

Certes, au cours de cette longue et difficile enquête, les dockers apparaissent marqués par le dénuement et la violence, et surtout par le rejet. Pourtant la consommation ritualisée d'alcool, en dépit de ses effets dévastateurs sur l'organisme, joua , et continue de jouer, chez ces exclus un rôle social positif, véritable partage de l'amitié, du métier et des valeurs communes. Car boire, nous dit Jean-Pierre Castelain, c'est aussi poursuivre le rêve d'une société plus fraternelle à travers l'ivresse, et parfois jusque dans la mort.

 

Jean-Pierre Castelain est anthropologue et membre associé du Centre d'Ethnologie française.

 

Jean-Pierre CASTELAIN

Manières de vivre, Manières de boire

Alcool et sociabilité sur le port

Préface de Carmen Bernand

 

 

La maison d'édition - Imago, comme image, imaginaire… Doux rêveurs, Marie-Jeanne et Thierry Auzas fondent, en 1977, les Éditions Imago. Avec une vingtaine de titres par an, la maison compte aujourd'hui à son catalogue près de trois cents titres. Privilégiant le croisement des disciplines, Imago publie des ouvrages de référence — faits de société, ethnologie, histoire, psychanalyse, critique littéraire — destinés à l'« honnête homme », au large public cultivé, avec une prédilection toujours vive pour les sujets insolites, curieux et rares…

 

 

En arpentant les chemins du savoir
7, rue Suger - 75006 PARIS - Tél .: 01 46 33 15 33
info@editions-imago.fr


 

 

Société

Commenter cet article