Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Surnommée la banquière des Années folles, Marthe Hanau est une femme d'affaires, impliquée dans un scandale financier. En 1925, elle fonde La Gazette du franc. Le journal est un succès et les plus grandes personnalités du monde financier et économique y sont interviewées. Les lecteurs confient leur argent à Marthe Hanau pour les placer en Bourse. En 1928, tout s'écroule, elle a escroqué des milliers d'épargnants pour une somme de plus de 100 millions de francs. Marthe Hanau est arrêtée en 1928 mais elle réussit à s'évader et la police la relâche sous caution. Elle est de nouveau emprisonnée en 1932 et libérée la même année. C'est en juillet 1934 que la sentence tombe : condamnée à trois ans de prison, Marthe Hanau se suicide dans sa cellule le 14 juillet 1935, avec des barbituriques. Sa vie est adaptée au cinéma en 1980 par Francis Girod dans 'La Banquière', le rôle de Marthe Hanau est joué par Romy Schneider.

http://www.evene.fr/celebre/biographie/marthe-hanau-2748.php


Marthe Hanau

Femme d’affaires française

Née à Paris le 01 janvier 1886

Décédée à Fresnes le 14 juillet 1935


Pistes de lecture :


  • Miroir de l'Histoire n° 282, Pour Marthe Hanau, la défense du franc avait du bon, André Versannes, septembre-octobre 1974, pages 105-110.


  • Historia n° 405, Madame la présidente Hanau, Georges, Iman-Gigandet, août 1980, pages 51-59.

 


Après Rochette, avec Oustric et Stavisky, Madame Hanau fut, comme sa devancière Thérèse Humbert, une des vedettes de l'escroquerie, sous la IIIe République. Mais peut-on parler de pure escroquerie dans cette affaire où tant de Robert Macaire jouèrent un rôle plus suspect encore que celui de la « Présidente » ? Il ne lui a manqué, peut-être, qu'un délai pour rétablir une situation dangereusement compromise et obtenire un concordat que ses créanciers plus indulgents que ses juges, se déclaraient prêts à lui accorder...


 _ Marthe Hanau : La Banquière des années folles (Broché)

de Dominique Desanti (Auteur)

Broché: 253 pages

Editeur : Fayard (17 septembre 1980)


_ Marthe hanau : la banquière des années folles





HANAU Marthe 1886-1935

« La banquière des années folles. »

Marthe Hanau est née à Paris, le 1er janvier 1886. Ses parents sont de petits commerçants juifs originaires d'Alsace. A l'âge de vingt-deux ans, elle épouse Lazare Bloch, mais se sépare rapidement de lui après qu'il eut dilapidé sa dot au jeu. Au lendemain de la Grande guerre, Marthe Hanau monte une petite usine de parfumerie. C'est à cette époque, que démarre son intérêt pour la finance et à la Bourse, des domaines exclusivement masculins. En 1925, Marthe Hanau crée La Gazette du Franc, une revue destinée en principe à soutenir la monnaie nationale, mais qui lui sert surtout à lancer en Bourse certains titres de sociétés qu'elle avait elle-même constituées.

Après ces premiers pas dans le monde de la finance, Marthe Hanau crée un groupe de gérance financière. Elle est aidée dans son projet par des industriels et des politiciens renommés, comme André Citroën et Aristide Briand. Ce groupe propose aux petits épargnants un taux d'intérêt nettement supérieur à ceux habituellement appliqués par les banques. Mais les activités de Marthe Hanau inquiètent sérieusement les banquiers traditionnels et le milieu politique. La presse commence à attaquer celle qu'elle surnomme «  La Banquière »  , en dénonçant son train de vie dans un hôtel particulier proche du bois de Boulogne, ses voitures luxueuses et ses fréquentes incursions dans les salles de jeu. Les souscripteurs de ses différentes sociétés se groupent en comités de victimes et portent plainte contre elle.

Marthe Hanau est arrêtée une première fois le 4 décembre 1928. Inculpée pour escroquerie et abus de confiance, elle est emprisonnée à la prison Saint-Lazare. Elle entame une grève de la faim, s'évade de l'hôpital Cochin où elle a été transférée, mais regagne ensuite spontanément la prison. Libérée sous caution, Marthe Hanau promet d'indemniser les souscripteurs. Elle fonde un nouveau journal, La gazette des Nations. Mais elle est à nouveau arrêtée le 8 avril 1932, et une nouvelle fois remise en liberté sous caution. Deux ans plus tard, en juillet 1934, Marthe Hanau est jugée en appel et condamnée à trois ans de prison ferme. Son pourvoi en cassation est rejeté et elle est incarcérée à la prison de Fresnes. C'est là que quelques mois plus tard elle se suicide, le 14 juillet 1935, en avalant un tube de Véronal. Elle était âgée de quarante-huit ans.

Marthe Hanau avait été une des rares femmes de son époque à pénétrer le monde masculin de la finance. Ce destin d'exception inspira un ouvrage à Dominique Desanti. Il fut porté à l'écran par Francis Girot en 1980 sous le titre de La Banquière. - www.afmeg.info/.../pages/notice/hanau.htm

Bibliographie :

  • Dominique Desanti, Marthe Hanau : la banquière des années folles, Paris, Fayard, 1968.

  • Lucienne Mazenod, Ghislaine Schoeller, Dictionnaire des femmes célèbres, Paris, Robert Laffont-Bouquins, 1992, " Hanau Marthe ", p. 386.

  • Florence Montreynaud, Le XXe siècle des femmes, Paris, Nathan, 1989, « La banquière scandaleuse »  , pp. 219-220.

  • T. de Morembert, " Hanau Marthe ", dans M. Prévost et Roman d'Amat (dirs.), dans Dictionnaire de biographie française, Paris, Letouzey et Ané, 1954, 17 : 573.

Film :

  • Francis Girot, La Banquière, 1980, 130 minutes, interprété par Romy Schneider.

Michèle Bitton, sociologue, 94, rue Saint-Savournin, 13001 Marseille.



Autres pistes de lecture :


Serge Alexandre Stavisky : L'escroc du siècle


Les grandes enquêtes du commissaire guillaume , de landru à stavisky


Cette vilaine affaire stavisky ...


Les 100 ans de la pj : l'affaire stavisky


La valse des scandales sous les régimes politiques : un délice !


La mort du conseiller albert prince


L'affaire Raoul Péret et la banque Oustric


Femmes - repères biographiques (4)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article