Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/0/8/9/9782203048980.jpgLe grand retour de Jacques Tardi ! Le créateur d’Adèle Blanc-Sec raconte la Seconde Guerre mondiale à travers les carnets de captivité de son père, prisonnier dans un stalag.

 

Avec Moi, René Tardi, prisonnier de guerre - Stalag IIB, Jacques Tardi concrétise un projet mûri de très longue date : transposer en bande dessinée les carnets de son propre père, rédigés des années durant sur des cahiers d’écolier, où celui-ci tient par le menu la chronique de sa jeunesse, en grande partie centrée sur ses années de guerre et de captivité en Allemagne.


Après avoir, comme on le sait, énormément travaillé sur la guerre de 14 – 18, c’est la première fois que Tardi se penche d’aussi près sur la période de la Seconde Guerre mondiale. Ce faisant, il développe également un projet profondément personnel : en mettant en images l’histoire de son père militaire, Tardi explore rien moins que les racines, les origines et les ressorts de sa propre vie. Ce « roman familial » prend des accents d’autant plus intimes que Tardi a associé au projet deux de ses propres enfants, Rachel (qui assure la mise en couleur) et Oscar (documentation et recherches iconographiques).


Cet ouvrage s’annonce d’emblée comme l’un des événements bande dessinée de la fin d’année.


Jamais sans doute Tardi ne s’était autant livré dans l’un de ses albums.

 

 

Moi René Tardi prisonnier au Stalag II B

Jacques Tardi (Dessinateur) - Bande dessinée (broché)
Date de parution 21/11/2012
Editeur Casterman
Nombre de pages 200

Commenter cet article