Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/5/3/9782749112350.jpg23h50 : La sonnerie du pager retentit dans la nuit. Le bip, bip caractéristique réveille une partie de la maison. Sur le petit écran à cristaux liquides, un message sibyllin clignote : " Alerte retour au service prise d'otage à Rouen ". Le négociateur saute dans ses vêtements. Un rapide coup de téléphone lui indique les circonstances de l'affaire : " Monsieur T., un artisan de 52 ans retient sa femme en otage depuis maintenant deux heures sous la menace d'un fusil à pompe ". Le RAID est appelé pour résoudre la crise ... De longues heures de négociation vont alors commencer... Le Commandant Christophe Caupenne est depuis 10 ans le chef des négociateurs du RAID, l'unité d'élite de la Police Nationale. Au fil du temps, l'empirisme qui présidait à la pratique de la " négociation " s'est transformé en une discipline aboutie, positionnée à la frontière de toutes les sciences humaines - d'où l'attrait qu'elle suscite. C'est aujourd'hui une vraie spécialité, riche et complexe, qui fait l'objet d'un cursus professionnel. Cet ouvrage est donc l'occasion de faire connaître ce nouveau métier de la police, qui s'est développé en parallèle dans les unités d'intervention du RAID et du GIGN. Il permet également de montrer ce que sont les réalités des interventions sur des " individus en crise ", qu'il s'agisse de criminels retranchés, de malades psychiatriques, ou le plus souvent de simples citoyens connaissant un " accident de vie ", c'est-à-dire un débordement émotionnel lié à des problèmes personnels graves, lesquels les poussent à la violence extrême.

Négociateur Au Raid

Préface D'Amaury De Hauteclocque

Caupenne, Christophe (Auteur)

Editeur : Cherche Midi

Date de parution : 18/02/2010


Liens utiles sur le blog :

Le négociateur

L'histoire du raid - la prise d'otages du palais de justice de nantes (19

Histoire(s) du raid

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article