Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.six-fours.net/agenda/photo-119731.jpgAu cœur de la Mélanésie émerge de l’immensité bleue de l’Océan, une terre montagneuse qui fait figure de paradis, la Nouvelle-Calédonie. Ce sont pourtant, 22 000 transportés, plus de 4 000 déportés politiques et près de 4 000 relégués qui y furent envoyés entre 1864 à 1931, faisant de cet archipel une terre d’exil et de punition.


Au regard de la Guyane, la Nouvelle-Calédonie est un bagne oublié, oublié parce que tellement loin et tellement objet de honte. Pourtant, contrairement à la Guyane, la Nouvelle-Calédonie connut, dans une certaine mesure, une colonisation pénale réussie. À la fermeture du bagne, la moitié de la population blanche était d’origine pénale. Peu à peu, on cacha tout ce qui rappelait la honte de ce passé. Il fallait oublier…


Les hommes et la nature se chargèrent de dissimuler, d’enfouir, de faire disparaître.


Ce n’est que récemment, presque un siècle après l’arrivée du dernier convoi de condamnés, que l’actuelle génération calédonienne a affirmé un « devoir de mémoire » auquel ce travail photographique espère contribuer.


Julien Gomez-Estienne et Franck Sénateur


voir l’exposition en ligne

 


Cette exposition virtuelle est une réalisation de Criminocorpus en partenariat avec la ville de La Seyne-sur-Mer. Elle reprend en partie celle qui est présentée au Musée Balaguier de La Seyne-sur-Mer du 24 novembre 2012 au 15 septembre 2013.


Les images sont issues des fonds du Musée Balaguier, des Archives nationales d’outre-mer, des Archives territoriales de la Nouvelle-Calédonie et de collections privées.


Les photographies originales sont de Marinette Delanné


L’exposition Nouvelle-Calédonie. Le bagne oublié  propose de revenir sur un pan de l’histoire pénale pour partie oubliée (refoulée ?) des îles calédoniennes. Elle s’appuie sur une sélection de vues contemporaines réalisées par Marinette Delanné et des images d’archives anciennes, souvent inédites, des lieux du bagne de Nouvelle-Calédonie.


Les commentaires ont été rédigés par Julien Gomez-Estienne et Franck Sénateur.


Commissariat de l’exposition :  Julien Gomez-Estienne, responsable du Musée Balaguier.


Assemblage et mise en ligne : Marc Renneville. Cette publication a été réalisée dans le cadre du programme de recherche sciencepeine  (n°ANR-09-SSOC-029).


Sur les bagnes coloniaux, voir aussi sur Criminocorpus :


L’exposition n° 2 : Le camp de la relégation à Saint-Jean-du-Maroni


L’exposition n° 6 : Le bagne en relief


L’exposition n° 9 : Les artistes du bagne. Chefs-d’œuvre de la débrouille 1748-1953


Le dossier thématique “Les bagnes coloniaux”

 

Nouvelle-Calédonie : le bagne oublié. Une exposition proposée par le Musée Balaguier

22 janvier 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article