Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Odette Sansom (1912-1995) fut un agent franco-britannique du Special Operations Executive, pendant la Seconde Guerre mondiale. Sous le nom de guerre « Lise », elle fut courrier du réseau SPINDLE dirigé par Peter Churchill actif dans le midi de la France. Arrêtée par les Allemands et déportée à Ravensbrück, elle survécut.

Note : pour accéder à des photographies d'Odette Sansom, voir le paragraphe Sources et liens externes en fin d'article, ci-après.

Généalogie

Son père : Gaston Brailly est un héros de la Première Guerre mondiale, tué à Verdun en 1918 alors qu'elle n'a que six ans.
Son premier mari : Roy Sansom, Anglais (mariage 1931 ; mort pendant la guerre ou divorce en 1946 ?)
Leurs trois filles : Françoise, Lily et Marianne.
Son deuxième mari : Peter Churchill (mariage 1947 ; divorce 1956 ; mort en 1972).
Son troisième mari : Geoffrey Hallowes (mariage 1956, décédé à Walton-on-Thames, Surrey, le 13 mars 1995)

Biographie

Jeunesse

1912. - Le 28 avril, Odette Marie Céline Brailly naît à Amiens, département de la Somme, région de Picardie, France.
Elle est élevée par sa mère, avec la tendre présence de ses grands-parents.
Elle est pensionnaire chez les sœurs. Elles la trouvent « rêveuse, un peu étrange, mais intéressante ».
1931. - Elle épouse Roy Sansom, un Anglais. Ils s’installent en Angleterre. Ils ont trois filles.
Quand le War Office demande aux Londoniens d’origine française de lui fournir des photographies de leurs villes, Odette communique ses albums de famille qui contiennent de nombreux renseignements utiles sur la côte de la Manche. Elle rejoint le FANY[1].
Résistance
1941. - Elle est recrutée par la section française F du Special Operations Executive en vue de retourner en France pour aider la Résistance. Elle laisse ses trois filles aux soins de son mari.
1942.
  • 31 octobre. Une felouque la dépose près de Cannes. Sous le nom de guerre de « Lise », elle établit le contact avec le chef de réseau SPINDLE, Peter Churchill. Sa destination officielle est Auxerre, mais Peter Churchill deanda au SOE, ce qui lui fut accordé, qu'elle soit son courrier.
1943.
  • À l'occasion d'un retour de Peter Churchill en Angleterre, elle reste seule en France. Elle rencontre Hugo Bleicher, qui se présente comme un agent de l'Abwehr (ce qu'il est) et qui souhaite se rendre en Angleterre y servir les Alliés.
  • 16 avril, le réseau ayant été trahi par un agent double, Odette et Peter Churchill sont arrêtés à Saint-Jorioz, près du lac d'Annecy et emprisonnés. Elle est torturée par le Gestapo à la prison de Fresnes, près de Paris. Elle prétend alors qu'elle est la femme de Peter Churchill et que celui-ci est le neveu du premier ministre (ce qui n'est pas le cas). Avec ce mensonge, elle espère ainsi pour eux un traitement moins rigoureux. Cela se révèle judicieux, car les Allemands les laissent en vie, probablement avec l'idée de les utiliser un jour comme monnaie d'échange politique avec le Royaume-Uni.
1944. - Odette est condamnée à mort et envoyée au camp de concentration de Ravensbrück. Elle survit à la guerre.

Après la guerre

1946. - Elle témoigne contre ses gardes dans un procès pour crimes de guerre.
1947. - Son mari étant décédé pendant qu'elle était en prison, elle épouse Peter Churchill.
1955. - Ils divorcent.
1956. - Elle épouse Geoffrey Hallowes.
1967. - Vice-présidente du FANY.
Elle préside l'association des titulaires de la George Cross
1995. - Elle meurt le 13 mars.
Reconnaissance
  • MBE, 1945.

  • Première de 3 femmes à recevoir la George Cross, 1946.

  • Chevalier de la légion d'honneur.

Œuvres en rapport avec Odette Sansom

  • Film : Odette, 1950.

  • Livre : Jerrard, Tickell, Odette: The Story of a British Agent, Chapman & Hall, 1949.

Sources et liens externes

Notes

  1. ? First Aid Nursing Yeomanry.










Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Odette_Sansom


En complément sur le blog :

Vera Atkins du Special Operations Executive (SOE)

Violette Szabo du Special Operations Executive (SOE)

Noor Inayat Khan du Special Operations Executive (SOE)

Paroles de l'ombre ...

Parachutées en terre ennemie

 

1942 : Winston Churchill autorise le recrutement de femmes, plus adaptées à certaines missions délicates que lance le Special Operations Executive (SOE), une organisation secrète destinée à soutenir la résistance européenne à l'ennemi nazi. Difficile pourtant de trouver l'oiseau rare disponible... On les veut vives, intelligentes, courageuses, audacieuses, et séduisantes si possible ! C'est ainsi que les trente-neuf candidates de la section F (comme France) viennent d'horizons multiples à l'image même de leurs motivations. Leur formation sera brève, mais militaire - maniement des armes, sabotage, endurance à la torture, etc. Leur histoire pleine de rebondissements et, pour treize d'entre elles, terriblement dramatique est étrangement méconnue en France. Pour retracer leur aventure, Monika Siedentopf a eu accès aux archives, dont certaines déclassifiées depuis peu, et a recueilli les témoignages d'anciens résistants. Son récit souvent bouleversant témoigne de la bravoure de ces jeunes femmes. Mais il tourne au drame lorsque l'historienne révèle l'existence d'une taupe au sein de la section F qui, pour leur malheur, ne fut découverte que bien après la guerre...

 

 

Commenter cet article

mutuelle jeune 25/11/2009 10:25


super cette article


27/02/2010 07:16


Merci surtout à ces femmes d'honneur ...