Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://laprocure.com/cache/couvertures/9782742788354.jpgRésumé : Voici le livre-cauchemar d'Annie Leclerc. Son sujet : l'amour des enfants, dans tous les sens du terme. Elle dit que la pédophilie criminelle n'est qu'une version tordue, extrêmement malheureuse, d'un phénomène plus général, cette passion dont témoignent les grandes personnes pour les petites et qui est une des particularités de l'espèce humaine.

Quatrième de couverture

« Un endroit où aller » Paedophilia Ce que je crois, c'est que nous appartenons tous à Paedophilia. En règle générale Paedophilia donne la vie, le lait, la confiance, et les mots. Mais il arrive que Paedophilia fasse tout le contraire, qu'elle se retourne contre la vie, semant la terreur, le silence et la mort. Si Paedophilia fait le bien le plus précieux aux grands et aux petits, elle fait parfois le plus grand mal. C'est un incroyable mystère. Et tellement éprouvant pour la conscience qu'on ne sait presque rien en dire. Ce n'est pas faute d'éprouver Paedophilia. Tout le monde y passe. C'est le plus répandu, le moins contesté, le plus poignant des sentiments. Mais c'est en même temps le moins interrogé, le moins réfléchi.

Paedophilia ou L'amour des enfants

Auteur : Annie Leclerc

préface de Nancy Huston

Éditeur : Actes Sud, Arles (Bouches-du-Rhône)

Leméac, Montréal (Canada)

Collection : Un endroit où aller

Description : 128 pages; (19 x 10 cm)

 

Avant sa mort, la philosophe a tenté de comprendre les actes pédophiles dont elle avait été victime dans son enfance;

 

Lire l'article de David Caviglioli, Le silence des agneaux dans le nouvel Observateur n°2361 du 4 au 10 février 2010, page 114.

Commenter cet article

Paul Laurendeau 04/03/2010 18:34


J’ai exprimé ma colère ainsi

http://ysengrimus.wordpress.com/2010/03/01/adultophobie-l%E2%80%99expression-sans-concession-de-l%E2%80%99epouvante-lancinante-de-mon-imaginaire-de-parent/

Je suis absolument incapable autrement.
Paul Laurendeau