Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une note de la direction centrale des Renseignements généraux sur Pierre Béteille confirme la participation du juge d’instruction à l’affaire du « complot de Je Suis Partout » ainsi que son implication dans l’arrestation du Comte Thierry de Ludre (abattu sommairement au cours du repli de la prison militaire de Paris, le 15 juin 1940). Ce que l’extrême droite a qualifié de « complot » semble bien avoir été initié par Georges Mandel, ministre de l’Intérieur, Roger Langeron, préfet de Police, Jacques Simon, directeur des renseignements généraux, Christian Louit, commissaire principal… et Pierre Béteille. Le passé de militant socialiste du jeune Béteille explique aussi les raisons de sa mise sous surveillance par le régime de Vichy et sa police nationale, alors dirigée par René Bousquet.
http://prisons-cherche-midi-mauzac.com/des-hommes/pierre-beteille-un-magistrat-sous-surveillance-4356

À propos du Cherche-Midi

Consacré à l’Histoire pénitentiaire et à la Justice militaire, ce blog s’attache principalement à la Prison militaire de Paris et aux trois lieux d’internement associés à son histoire : la prison du Cherche-Midi et son annexe de la Santé, les camps de Mauzac (Dordogne) et de Gurs (Basses-Pyrénées).


Au fil des recherches, des rencontres et des lectures… d'autres thématiques seront abordées, apportant un nouvel éclairage sur des hommes, des prisons et des camps.
Jacky Tronel, attaché de recherche à la FMSH

Jacky Tronel, diplômé de l’EHESS, attaché de recherche à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme, coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia et membre du comité scientifique de la revue Histoire pénitentiaire.

http://prisons-cherche-midi-mauzac.com/des-hommes/pierre-beteille-un-magistrat-sous-surveillance-4356



Articles récents

 



1163giDocument 1973 - Le 19 février 1942 s'ouvrait le procès de Riom. C'est le 30 juillet 1940 que l'acte constitutionnel n° 5 institue la création d'une nouvelle juridiction : la Cour Suprême. Cette juridiction d'exception sera chargée de juger les ministres, les anciens ministres ou leurs subordonnés immédiats (...) accusés d'avoir trahi les devoirs de leur charge dans les actes qui ont concouru au passage de l'état de paix à l'état de guerre (...) et dans ceux qui ont ultérieurement aggravé les conséquences de la situation ainsi créée". Le procès de Riom qui devait condamner les responsables du désastre de 1940 .... en réalité les hommes de la IIIème République et le Front Populaire en particulier, tourna à la confusion générale. Les accusés devenus accusateurs, Pétain lui-même étant mis en cause, le procès fut interrompu sur ordre de Hitler ... au grand soulagement des hommes de Vichy.

Pierre Béteille, l'auteur de l'ouvrage, retenu comme magistrat pour siéger à Riom, sera commis comme "technicien" en charge des archives. Pierre Béteille s'était fait connaître en 1937 en instruisant le procès de la Cagoule. Témoin privilégié du procès, ayant pu prendre connaissance des documents essentiels recueillis pendant l'instruction, l'auteur nous décrit non seulement toutes les étapes du procès mais nous livre aussi le portrait tant des juges que des accusés.

En quatrième de couverture :

(...) le témoin et l'historien doivent lever le voile sur cette sombre page de notre histoire qui n'a donné lieu qu'à des analyses partisanes et incomplètes. A travers ce livre, le procès de Riom apparaît sous son véritable jour, comme l'une des étapes les plus importantes de l'histoire de Vichy et comme un élément décisif à apporter au dossier de la débâcle française.

 

Éditeur : Plon
Date édition : 1973
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe


Proposé par Francis Deleu le lundi 07 avril 2008 à 19h05

Dernière contribution le lundi 28 décembre 2009 à 11h54

Le procès de Riom de Pierre Béteille

http://www.livresdeguerre.net/forum/sujet.php?sujet=1163&surl=CAUS

 

Commenter cet article