Fief d'une puissante famille de seigneurs loudunais, les Odart, de la fin du XIIIe siècle jusqu'au milieu du XVe siècle, Monts-sur-Guesnes bénéficie alors d'un certain prestige. Les Odart ont en effet participé à la Reconquista en Espagne, au XIIIe siècle, et, pendant la Guerre de Cent Ans, Gui Odart est chambellan de Charles VI. Il ne reste rien du château de cette époque qui était très probablement fortifié.


Le château actuel date de la fin du XVe siècle. Il a été construit par la famille de Brilhac suite à l'érection du fief de Monts en châtellenie par Louis XI (1480), en remerciement de l'accueil de ses hôtes. Commencée dès l'année 1500, la construction reste encore proche de l'architecture des forteresses gothiques mais la décoration hésite déjà entre le style gothique et celui de la Renaissance. De plan quadrangulaire encadrant une cour intérieure, le château possède plusieurs tours de formes variées. Ainsi, à l'angle sud-est s'élève une élégante tour ronde percée d'ouvertures à la fois rares et petites.


A l'angle nord-ouest se dresse une puissante tour carrée à machicoulis évoquant très clairement l'architecture des forteresses médiévales. Ces deux tours font beaucoup pour l'impression de forteresse que donne le château mais certains indices discrets indiquent une évolution vers le modernisme importé d'Italie (le château de la Roche du Maine situé à 3 km a pu influencer en partie cette évolution).


Ainsi, dans la cour une tour pentagonale abrite un escalier à vis orné d'une magnifique frise sculptée dans le tuffeau : des scènes de chasse et de motifs végétaux (des feuilles de vigne, essentiellement).


L'église paroissiale Saint-Laurent est l'ancienne chapelle seigneuriale. Elle a été construite au début du XVIIe siècle par la famille Frézeau de la Frézelière. Ce château, classé Monument Historique en 1979, abrite aujourd'hui la Mairie de Monts-sur-Guesnes, suite à de très importants travaux de restauration.

 

Le château de Monts-sur-Guesnes

Par Maud Brochard le samedi 21 mars 2009,