Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://fr.globedia.com/images/nouvelles/2012/3/30/police-judiciaire-100-ans-avec-crim-versailles-alain-tourre-danielle-thiery_1_594030.jpgDocument 31/03/2012 - De la bande à Bonnot aux crimes de l'infirmière Christine Malèvre, en passant par ceux d'Action directe, des sillons tracés par le sang de victimes innocentes aux fins tragiques de personnages comme Stevan Markovic ou Robert Boulin, d'Eugène Weidmann, le dernier condamné à mort exécuté en place publique, à la première évasion en hélicoptère de l'histoire des prisons, les grandes affaires criminelles traitées par la PJ de Versailles, depuis un siècle, n'ont rien à envier à celles qui ont fait trembler les murs de son illustre voisin, le 36 Quai des Orfèvres !


C'est toute cette histoire mouvementée et passionnante que racontent les auteurs. Et ils savent de quoi ils parlent. Alain Tourre a passé 13 ans au SRPJ de Versailles, dont 3 ans comme directeur, et Danielle Thiéry, auteur de polars à succès, a été la première femme commissaire divisionnaire de la police française. Ces deux grands flics évoquent également les dossiers non refermés, les affaires non résolues, comme l'assassinat de Sabine Dumont, les meurtres des femmes martyres de la RN20 et la disparition d'Estelle Mouzin. Autant de clous plantés dans les mémoires et les coeurs des flics versaillais dont les témoignages, pour la première fois, illustrent ce livre.

Danielle Thiéry est une ancienne commissaire divisionnaire aujourd'hui écrivain.


Alain Tourre est l'ancien directeur de la PJ de Marseille


  • Les courts extraits de livres : 31/03/2012

 

Si Versailles m'était conté...

L'avenue de Paris, où est installée la DRPJ de Versailles depuis le milieu du XXe siècle, commence là, sur la place d'Armes, au sortir de la cour d'honneur du château. Comment rêver situation plus idéale pour veiller sur les prestigieux vestiges de la royauté ? Au-dessus de l'entrée en pierres du n° 19 de l'avenue, flotte le drapeau tricolore. Qui se souvient encore que cette bâtisse imposante et plutôt élégante, quoiqu'un peu austère, fut offerte par le roi Louis XV à sa dernière favorite, Jeanne Bécu, madame Du Barry ? Construite sur la butte Montbauron par l'entrepreneur versaillais De Marne, sur commande du premier valet de chambre du Dauphin, René-Georges Binet, qui y avait acquis quelques «lots», elle est cédée par ses héritiers à Madame Du Barry qui, elle-même logée au château, veut y installer ses gens et ses équipages. Au pavillon italien d'origine, elle fait ajouter une aile pour les écuries qui donneront directement sur l'avenue de Paris. Elles sont l'oeuvre de Claude-Nicolas Ledoux. Les travaux furent suspendus à la mort du roi Louis XV, la pauvre Jeanne Du Barry mise aux arrêts par ses - nombreux et virulents - détracteurs (dont faisait partie Marie-Antoinette) avant d'être rattrapée par l'histoire et guillotinée par la Terreur en 1793. La propriété, achetée par le comte de Provence fut alors transformée, le pavillon initial réuni aux écuries. Appelé «Quartier de Noailles», «Ancienne caserne de Monsieur», ou encore, «Écuries de la Du Barry», classé bâtiment historique en 1965, l'immeuble est, depuis longtemps, propriété de l'État et abrite, depuis quarante ans, quelques batailIons de flics... La Police judiciaire de Versailles s'est installée au 19, avenue de Paris, en 1970.


Versailles est officiellement, depuis 1965, le chef-lieu des Yvelines, département issu de la loi réformant la région parisienne. Ville importante de la grande banlieue de Paris, peu active économiquement sinon par les congrès, les services, les administrations et le tourisme, Versailles reste dans l'ombre de la capitale à laquelle elle est, d'ailleurs, fort bien reliée. Ville dortoir chic, partie bourgeoise d'une Grande couronne par ailleurs plutôt mal famée ? Ou agrégat de plusieurs petites villes séparées par ces grandes artères artificiellement élaborées par les rois Louis successifs ?


C'est Louis XIII qui, pour ses chasses privées, acquit les terrains marécageux et une partie de la forêt de Versailles où il aimait aller chasser. On les appelait alors «verses saillantes» ces plaines gorgées d'eau pourrie où le paludisme tuait sans relâche. Il y fît construire un manoir dans lequel se déroula la célèbre «journée des dupes», le point d'orgue de l'affrontement entre la reine Marie de Médicis et le cardinal de Richelieu et dont ce dernier sortit vainqueur. À la mort de Louis XIII, le village comptait moins de mille habitants. Louis XIV qui, il est vrai, régna fort jeune, attendit presque 20 ans avant de s'intéresser de nouveau à Versailles et uniquement parce qu'il cherchait à s'éloigner de Paris où il avait vécu les turbulences de la Fronde. À partir du château de son père, il fit réaliser les plans de celui que l'on connaît maintenant, grandiose, à la mesure de son personnage tout en magnificence mégalomaniaque. Symbole de la monarchie absolue, de la gabegie exprimée à travers des fêtes incessantes, ainsi qu'en témoignent la Galerie des glaces, l'installation de la cour à grands frais et les réalisations immobilières démesurées loin autour du château.

 

Police judiciaire : 100 ans avec la crim' de Versailles

Auteur : Danielle Thiéry | Alain Tourre

Date de saisie : 31/03/2012

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Jacob-Duvernet, Paris, France

 

 

 

100 ans de police judiciaire

100 ans de police judiciaire

article - 26/04/09 - 100 ans de Police judiciaire - La PJ fête ses 100 ans. La bande à Bonnot, Landru, Emile Buisson, Petiot, Dominici, la French Connection, Mesrine, Action directe, le gang des…

Les grands crimes de versailles

Les grands crimes de versailles

article - 31/12/11 - Les grands crimes de Versailles - La PJ de Versailles enserre Paris et la petite couronne. Les grands crimes de Versailles n'ont rien à envier à ceux de la capitale. De Jules…

Histoire de la crim' : 100 ans de crimes, d'enquêtes et d'aveux

Histoire de la crim' : 100 ans de crimes, d'enquêtes et d'aveux

article - 20/11/11 - Histoire de la crim' : 100 ans de crimes, d'enquêtes et d'aveux - 1912-2012 : la Brigade Spéciale a cent ans ! Un siècle d'histoires de…


http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-ash2/157167_608058996_829203601_n.jpgPour faciliter la recherche d'articles sur le blog de Philippe Poisson :

Cliquer sur le lien ci-dessous

poisson's timeline featuring updates and tweets. (timekiwi) 

timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson (29 mars 2012 ). 1665 004 pages vues à la date du ..

 

Commenter cet article