Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.tweedehandsfranseboeken.nl/Afbeeldingen/Richard.jpgMarthe Richard, "Mon destin de femme"
France Loisirs 1974
Ingebonden, in redelijke staat, 377
Bestelnummer #1960
4,20

Marthe Richard, née Betenfeld le 15 août 1889 à Blâmont (Meurthe-et-Moselle) et décédée le 9 février 1982, fut une prostituée dont la loi de fermeture des maisons closes (bordels) en France en 1946 porte le nom. Elle fut aussi aviatrice, espionne dans deux guerres,



Une « mère pudeur » au passé trouble


http://ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr/files/2009/03/marthe-richard2.1236918775.jpg

Marthe Richard, surnommée « mère pudeur » pour sa croisade anti-bordels qui aboutit le 13 avril 1946 à la loi qui porte son nom et consacra la fermeture des maisons closes, cultiva au cours de sa vie une légende contestée.

Dans ses livres de mémoires (« Mon destin de femme », en 1974, « Ma vie d'espionne » en 1935), Marthe Richard se prétendit agent secret au service de la France pendant la Première guerre mondiale et résistante pendant la seconde, en oubliant de mentionner une jeunesse agitée et un passé de prostituée.  Née le 15 avril 1889, à Blâmont, en Meurthe-et-Moselle, Marthe Betenfeld a été marquée, expliquera-t-elle plus tard, par un père ouvrier brasseur qui dépensait tout l'argent de la famille dans les ...

Article paru dans l'édition du

Jeudi 13 Avril 2006

Infos Nationales

A lire aussi : « Marthe Richard, de la petite à la grande vertu » d'Élisabeth Coquart, Éditions Payot, 297 pages, 20€.

Pour lire l'article complet :

accédez aux archives de dna.fr


Liens utiles sur le blog :


Les maisons closes, 1830-1930

"le péril vénérien" sous la troisième république

"aux bons soins" de la brigade mondaine...

Marthe richard, un itinéraire presque parfait ....

Prostitution sous l'occupation allemande ...

Les "bordels" du moyen âge

fripon, sublime ou atroce: le sexe en temps de guerre

Les secrets des bordels des camps nazis...

Le one-two-two, un bordel parisien

Le chabanais, un bordel parisien ...

Etre lesbienne sous le iiie reich

La chasteté ... De nos croisés !

Réouverture des maisons closes ?

Policiers et prostituées à la belle epoque

« Des foyers de divertissement pour l’armée d’occupation »

Guy de Maupassant : La maison Tellier

Marthe Richard, "une aventurière habile" ?

Du côté de la famille des " Mondaines "...

La réouverture des "maisons closes" vue par les blogueurs ...

"La Dérobade" à relire ...

L'écriture ... après la prostitution

Commenter cet article