Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.historia.fr/sites/default/files/imagecache/article_web_image_paysage_full/content/image/paysage/10hd-lewis-ensemble.jpgPremière au musée de Cluny : un ensemble de jeux de parcours et de hasard issus de grandes collections internationales. A découvrir dans les thermes de Lutèce.

 

Des premiers jeux de plateaux nés sans doute dans le Croissant fertile au VIIIe millénaire avant notre ère aux jeux du serpent et du senet venus d’Egypte, des jeux de la marelle ou du trictrac, l’ancêtre du backgammon, venus de la Rome antique et pratiqués au Moyen Age, aux cartes à jouer orientales diffusées à la fin de l’époque médiévale : toutes ces manières de jouer, fondées sur des règles, évoluent au fil des siècles, traversent les cultures et s’adaptent aux représentations des différentes sociétés qui les adoptent, de l’Orient méditerranéen à l’Occident médiéval, tout en conservant la riche symbolique qui les caractérisent. Ainsi les pions d’échecs venus d’Inde se transforment. Les éléphants des traditions indienne, perse et islamique deviennent des évêques et la reine remplace les vizirs encore présents dans l’Espagne islamique, comme le montrent les remarquables pièces scandinaves en ivoire de morse et dents de baleine du milieu du XIIe siècle, découvertes dans l’île de Lewis en 1831. Parmi les nombreuses et rares objets exposés - de véritables oeuvres d’art - figurent une boîte de jeu de senet au nom d’Aménophis III, datant de 1750 av.J.-C., admirablement conservée avec son tiroir permettant de ranger les pions - un prêt du Brooklyn Museum de New York. Ou encore un plateau du jeu royal d’Ur, incrusté de coquillages, de cornaline et de lapis, conservé au British Museum et trouvé dans une tombe du cimetière royal – un présent pour passer le temps dans l’au-delà -


Pour conclure ce parcours inédit, les visiteurs sont aussi priés de jouer en participant à la partie d’échecs organisée sur l’échiquier géant installé dans la cour d’honneur du musée.


Légende et crédit illustration :


1 – Affiche de l’exposition


2 - Huit pièces d’échecs de l’île de Lewis. Scandinavie, milieu du XIIe siècle. Ivoire de morse et dents de baleine H.4 à 10 cm. Londres, British Museum, Prehistory and Europe © Courtesy of the Trustees of the British Museum

 

Par Véronique Dumas

Faites vos jeux !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article