Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/92/9782880114992FS.gifDocument 21/06/2011 - Selon Benoît XVI, la tragédie des actes de pédophilie commis par des prêtres et des religieux a causé davantage de tort à l'Église catholique que les grandes persécutions qui ont jalonné son histoire. En se fondant sur la Lettre aux catholiques d'Irlande, de Benoît XVI, un document exceptionnel, et après des années de recherches sociologiques, l'auteur se demande comment un phénomène aussi inattendu et aussi inquiétant a pu se produire. Il s'interroge aussi sur l'amplification médiatique de ce phénomène, notamment sous forme d'attaques dirigées contre le pape Benoît XVI. L'analyse rigoureuse et la mise en perspective honnête de ces réalités font du présent ouvrage l'un des meilleurs et des plus accessibles sur le sujet.

Massimo Introvigne est sociologue. Depuis trente ans, à travers une quarantaine de publications, il étudie notamment le pluralisme religieux et les violences attribuées à la religion. Il dirigea Turin le CESNUR, un Centre d'études des nouvelles religions, l'une des grandes institutions mondiales qui enquêtent sur les phénomènes religieux en Italie et dans le monde. Il est vice-président de l'APSOR, l'Association piémontaise de sociologie des religions, et coresponsable de Alleanza cattolica, une association catholique de laïcs dont le but est de promouvoir une société respectueuse de la dignité humaine.


 

  • Les courts extraits de livres : 21/06/2011

 

Extrait de l'avant-propos de Michel Salamolard

 

Une lumière plus forte que les plus infectes ténèbres - Répugnant, révoltant. Les abus sexuels d'enfants ou d'adolescents commis par des prêtres et par des religieux non seulement ternissent l'image de l'Église catholique et compromettent son témoignage, mais constituent une pourriture nauséabonde infectant la réalité et la vie même d'une communauté qui prétend refléter le pur amour divin.


Il fallait dénoncer ces crimes. Dans cette affaire, ou plutôt hélas ces affaires, les médias ont joué, souvent à leur insu et pour des motifs parfois discutables, un rôle prophétique. Ils ont pris le parti et la défense des victimes. Ils ont fait ce que des évêques et des supérieurs religieux n'ont pas su ou pas voulu faire, et qui pourtant relevait de leur responsabilité. A travers la voix des médias, même animés d'intentions ambiguës, l'Esprit Saint a vaincu la surdité de son Église et l'a obligée à ouvrir les yeux afin de regarder en face l'insoutenable réalité, naguère enfouie dans un lâche et honteux secret.


Cela dit et reconnu, un nouveau regard s'impose maintenant sur cette crise, considérant la manière dont l'Église catholique a réagi aux égarements graves de certains de ses représentants. En effet, cette Église vient de donner au monde, tardivement peut-être mais clairement, l'exemple lumineux, d'une institution qui accepte la vérité, ne cherche pas d'excuse, mais s'accuse et entreprend de se réformer.


Les actes de pédophilie ne sont ni d'aujourd'hui ni le fait de la seule Église catholique. Ils se sont produits au sein de toutes les institutions éducatives, à commencer hélas par la famille, mais aussi à l'école ou en des activités de loisir. Dans un récent rapport, le Groupement (français) d'Intérêt Public Enfance en Danger (GIPED) constate ce qui suit, à partir des 30'997 cas dont il a eu connaissance en 2009 :

Les auteurs présumés d'abus sont :
La famille proche : 90,0% des cas
L'entourage : 3,7% des cas
Des institutionnels : 2,1% des cas
Autres non désignés : 2,3% des cas

C'est à la fois terrifiant et connu : l'immense majorité des abus sexuels sur enfants sont perpétrés par des membres du cercle familial le plus proche (parents, beaux-parents, grands-parents, frères et soeurs). Et dans la famille, comme dans toutes les institutions, le réflexe spontané est de dissimuler ces crimes, de les nier ou de les minimiser.


La pédophilie est donc bel et bien un problème majeur de société et non une spécialité religieuse.


Il est à noter, si incroyable que cela paraisse de nos jours, que ce problème n'est ressenti et dénoncé unanimement comme tel que depuis peu. Récemment encore, notre société était sourde aux plaintes juvéniles, aveugle sur la réalité des crimes sexuels. Les présumés abuseurs étaient protégés, les victimes trop souvent stigmatisées, comme si elles l'avaient « bien cherché ». Un militantisme prônant la pédophilie fut même à la mode au XXe siècle, ayant pignon sur rue, servi par des auteurs à succès, soutenu par des intellectuels célèbres et relayé par d'importants médias. Relire certains de ces textes aujourd'hui laisse pantois.


 

Prêtres pédophiles : une église dans la tourmente : polémique et vérité

Auteur : Massimo Introvigne

Préface : Michel Salamolard

Traducteur : Alexis Giroud

Date de saisie : 20/01/2012

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Saint-Augustin, Saint-Maurice, Suisse

Collection : Témoignages et débats


 

Coin de Ciel - Eglise catholique dans le canton de ...

cath-fr.ch9 juil. 2011
Coin de ciel - 09.10.11. "Prêtres pédophiles: une Eglise dans la tourmente. Polémique et vérité". Michel ...

Benoît XVI célèbre cinq ans de pontificat : chronique d ...

france24.com7 avr. 2010
La polémique Williamson et la brouille avec la communauté juive ... L'Église dans la tourmente des ...

Commenter cet article