Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.fonjallaz.net/Film-Amen/Infographie_Amen/Pacelli-sort-Chancellerie.jpgLe pape Benoît XVI vient de déclarer «vénérables»dignes d'être vénérés) le pape Jean-Paul II et le pape Pie XII, qui dirigea l'Église catholique pendant la Seconde Guerre mondiale. (

Cette proclamation pourrait entraîner la béatification de son prédécesseur Karol Wojtyla le 16 octobre 2010, pour le 32e anniversaire de son intronisation.

Elle pourrait aussi conduire à la béatification d'Eugenio Pacelli (Pie XII), dont l'attitude face au nazisme et à la Shoah est contestée par une fraction de l'opinion occidentale...

Le 12 mars 1939, Eugenio Pacelli (63 ans) succède à Pie XI sous le nom de Pie XII.


Diplomate par-dessus tout

http://www.canalacademie.com/IMG/jpg/Pie-XII.jpgIssu d'une famille d'avocats attachés au Saint-Siège, le futur pape a été remarqué dès l'âge de 25 ans par un fonctionnaire de la secrétairerie d'État (le ministère des Affaires étrangères du Vatican).

Il est devenu nonce (ambassadeur du pape) en Bavière puis à Berlin en 1920, enfin Secrétaire d'État en 1930.

Dans les années 1920, il prépare un Concordat entre le Vatican et l'Allemagne. Le texte n'est signé que le 20 juillet 1933, six mois après l'arrivée de Hitler à la chancellerie !

Dès 1934, le pape Pie XI dénonce la fierté raciale et, dans une lettre à la jeunesse catholique allemande, il s'en prend à «cette nouvelle conception de vie s'éloignant du Christ et ramenant au paganisme». En 1937, il dénonce l'idéologie de la race et le nazisme dans l'encyclique Mit brennender Sorge (Avec un souci brûlant), écrite en collaboration avec son Secrétaire d'État Eugenio Pacelli.

Ce dernier est élu pape quelques mois avant la Seconde Guerre mondiale. Il met très vite une sourdine à la condamnation de l'idéologie hitlérienne dans la crainte que les nazis ne ripostent en persécutant les fidèles et le clergé allemands.

Au plus fort de la guerre, quand arrivent des informations sur l'extermination des Juifs, le pape, pas davantage que quiconque, n'est disposé à y croire. Certains responsables le pressent néanmoins de parler. L'appel vient enfin dans l'homélie de Noël 1942. Mais par un excès de prudence, Pie XII évite de nommer les Juifs et les nazis.

Critiques posthumes

Pie XII a joui pendant son pontificat comme après sa mort (1958) d'une immense ferveur populaire. Chacun lui a été reconnaissant d'avoir porté le message de l'Église pendant le conflit et les représentants juifs n'étaient pas en reste.

Quelques années après sa mort, toutefois, une pièce de théâtre d'un dramaturge allemand intitulée Le Vicaire va remettre en question son action pendant la Seconde Guerre mondiale. Une inscription du mémorial Yad Vashem, à Jérusalem, illustre ce nouveau regard sur l'action du pape Pie XII.

12 mars 1939 : Élection du pape Pie XII

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19390312



Pacelli, futur Pie XII

Parcours d’un diplomate qui devint pape


Philippe Chenaux, professeur d’histoire à l’Université de Latran, à Rome, est l’auteur de l’ouvrage intitulé "Pie XII-Diplomate et pasteur". Avant d’être un pape controversé, Eugénio Pacelli fut d’abord un diplomate pendant une période de l’histoire marquée par la montée des totalitarismes.


Qui fut réellement Eugénio Pacelli ? Quels furent ses liens réels avec l’Allemagne ? Philippe Cheneaux répond à cette question et offre un vision historique en dehors de toute polémique.


Emission proposée par :Christophe Dickès
Référence : HIST001
Adresse directe du fichier MP3 :
http://www.canalacademie.com/emissions/HIST001.mp3
Adresse de cet article :
http://www.canalacademie.com/Pacelli-futur-Pie-XII.html
Date de mise en ligne :
1er janvier 2005

Commenter cet article