Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.crdp-reims.fr/memoire/enseigner/rene_bousquet/bousquet_froment_pascale.jpgRené Bousquet (1909-1993) est la figure la plus représentative de la collaboration française avec l'Allemagne nazie dans la haute fonction publique. Secrétaire général de la police d'avril 1942 à décembre 1943, acquitté en 1948, il fit ensuite une belle carrière dans la presse et dans les affaires, s'immisçant dans l'intimité d'une partie du personnel politique et en premier lieu de François Mitterrand. Depuis son assassinat, son nom fait périodiquement la une de l'actualité.

Secrets et faux-semblants : la vie entière de René Bousquet (1909-1993) paraît insaisissable. Rien ne prédispose cet espoir de la préfectorale, jeune républicain capable d'héroïsme, couvé par le radical-socialisme du Sud-Ouest, à se mettre avec zèle, le temps venu, au service de la Révolution nationale. Dans le sillage de Pierre Laval qui le nomme, en avril 1942, secrétaire général à la Police, il plonge dans la collaboration d'État. Fort de son pouvoir, élargi en la circonstance, il devient un spécialiste de la répression et de l'exclusion. Le haut fonctionnaire éloigné des idéologues de l'antisémitisme est l'ordonnateur des grandes rafles de l'été 1942 et de la « livraison » aux nazis des juifs des deux zones.

Il quitte son poste en décembre 1943, à l'instigation de l'occupant. Une disgrâce qui permettra à ce virtuose de l'auto-glorification d'invoquer le double jeu devant la Haute Cour de justice où, malgré la lourdeur de son dossier, il bénéficie d'un quasi-acquittement en 1949. Le rétablissement qu'il opère dans la carrière bancaire et les coulisses de La Dépêche du Midi est aussi discret qu'efficace. Son passé finit pourtant par le rattraper près d'un demi-siècle plus tard lorsque, en 1991, il est inculpé de crimes contre l'humanité. Mais son assassinat par un déséquilibré, en 1993, met un terme à l'action judiciaire. En dépit des faits accablants, il reste, du point de vue de la loi, un acquitté à perpétuité. En 1994, la révélation de ses liens avec François Mitterrand contribue, par la force du scandale qu'elle déclenche, à brouiller encore sa trajectoire.

Aujourd'hui, alors que les passions politiques se sont apaisées et que notre connaissance de l'administration sous le régime de Vichy s'est affinée, le livre de Pascale Froment, fruit d'une enquête minutieuse et approfondie, éclaire les zones d'ombre d'un parcours criminel : celui d'un serviteur de l'« État français » égaré par l'ambition et un sens dévoyé du devoir.

René Bousquet

Pascale Froment (Auteur)

Broché: 638 pages

Éditeur : Fayard (2 octobre 2001)

Collection : Litt.Gene.

Langue : Français

 

 

 

http://www.thyssens.com/01chrono/images/froment94-2.jpgDans son portrait de l'ancien chef de la police de Vichy, Pascale Froment (en photographie en 1994) décrit ses amitiés et ses réseaux. Mais n'explique pas ses véritables choix.

 

Il y a, désormais, ces photos. René Bousquet, en 1965, au premier rang d'un meeting de François Mitterrand, en 1974, partageant un repas intime avec le premier secrétaire du Parti socialiste en sa résidence de Latche, ou encore l'écoutant parler d'un air bienveillant. L'histoire de ces clichés symbolise l' «affaire Bousquet»: ils dormaient dans les archives photos de «Paris Match», du «Point» et de L'Express. René Bousquet était alors inconnu du public, et ni lui ni François Mitterrand ne s'inquiétaient de leur proximité devenue aujourd'hui scandaleuse.

Dans la biographie que Pascale Froment consacre à l'ancien chef de la police de Vichy, François Mitterrand donne la clef de cette amitié: «Il me voyait comme un continuateur d'une carrière qu'il n'avait pas pu faire.» Le meilleur du livre réside dans la mise à plat du réseau commun aux deux hommes. Pascale Froment décrit bien les personnages appartenant au clan Bousquet et au clan Mitterrand pendant et après la guerre. Hauts fonctionnaires républicains, de sensibilité radicale ou franc-maçonne, beaucoup d'entre eux s'acquittaient des objectifs de la collaboration d'Etat tout en protégeant des résistants d'origine vichyste dont François Mitterrand constitue l'un des meilleurs exemples. Plusieurs d'entre eux passeront de l'état-major de René Bousquet aux cabinets du jeune ministre de la IVe République.

http://www.crdp-reims.fr/memoire/enseigner/memoire_deportation/shoah51/Reims%20Marne/bousquet_photo.jpgPour le reste, cette première biographie, synthèse des connaissances sur la vie du jeune carriériste couvé par le radicalisme toulousain, n'apportera guère de faits nouveaux à ceux qui ont suivi l' «affaire Bousquet». Cela tient en partie à la méthode. Pascale Froment traite la période essentielle de l'Occupation à travers le dossier d'instruction du procès de 1949 pour mettre en évidence ses lacunes et les mensonges de l'accusé à l'aide de recherches déjà publiées. Sont ainsi largement sollicités les travaux très précis de l'historien Jean-Pierre Husson (René Bousquet préfet dans la Marne de 1940 à 1942), ceux de Serge Klarsfeld (la participation de la police française à la déportation des juifs) et ceux de Jacques Delarue (la rafle et la destruction du Vieux-Port, à Marseille). D'où les manques ou les imprécisions sur les questions moins balisées, en particulier l'action de René Bousquet dans la gestion des camps d'internement, son aide réelle envers certains résistants (question cruciale pour comprendre son acquittement en 1949), son rôle exact à la Banque de l'Indochine et à «La Dépêche du Midi», et ses relations avec François Mitterrand après 1981, notamment lorsqu'il est visé par une «procédure judiciaire complexe» sur laquelle Pascale Froment ne s'étend guère, au point même de négliger le mémoire en défense, très argumenté, de 60 feuillets, que René Bousquet avait adressé à ses juges peu avant son assassinat.

Mais il y a plus gênant. Cette biographie souffre d'une erreur de perspective résumée - et annoncée - par la célèbre phrase de Primo Levi sur laquelle Pascale Froment a choisi d'ouvrir son livre: «Ceux qui sont plus dangereux, ce sont les hommes ordinaires.» Or René Bousquet ne fait précisément pas partie de ces hommes ordinaires et indifférents aux circonstances décrites par Primo Levi. Il importe donc moins de s'interroger sur son «ambition», sa «lâcheté» ou ses «mensonges» que de rappeler que sa trajectoire s'explique par de véritables choix. René Bousquet ne nécessite pas seulement le portrait individuel, qui peut suffire pour un grand délinquant (Pascale Froment a publié, en 1991, une belle «Histoire vraie de Roberto Succo, assassin sans raison», Gallimard). L'ancien chef de la police de Vichy et son maître Laval n'étaient pas des antisémites, mais leurs noms restent liés à la tragédie juive parce qu'ils ont incarné les errements d'un «réalisme politique» affranchi de tout principe: devant l' «évidence» d'un nouvel ordre européen, ils estimaient que tout était négociable pour que la France y fût acceptée.

Les Ombres de Bousquet par CONAN Eric publié le 24 novembre 1994

http://www.lexpress.fr/informations/les-ombres-de-bousquet_600713.html


René Bousquet,

par Pascale Froment. Stock, 624 p., 160 F.

 

Liens utiles sur le blog

 

L'énigme rené bousquet …

L'énigme rené bousquet …

article - 26/02/10 - L'énigme rené bousquet … - L'énigme rené bousquet 28 FÉVRIER 2010 à 23h 55 – 00h 55 : FR3 Jusqu'en 1991, rené bousquet était quasiment inconnu…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-l-enigme-rene-bousquet-45698045.html

René bousquet

René bousquet

article - 25/01/09 - rené bousquet - Présentation de l'éditeur rené bousquet (1909-1993) est la figure la plus représentative de la collaboration française avec l'Allemagne nazie dans la haute fonction…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27157829.html

L’étatisation de la police dans les régions de limoges et d’orléans

article - 13/12/08 - (2). Nommé à la tête de la police française avec le retour de Pierre Laval en avril 1942, rené bousquet opère une série de réajustements au sein de l’organisation policière. Le…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-25751446.html

Les rafles … "très françaises" de 1942

Les rafles … "très françaises" de 1942

article - 02/02/10 - que le SS Dannecker s'est imprudemment engagé au mois de juin à livrer à Eichmann et dont bousquet obtint, le 2 juillet, qu'il s'agisse de Juifs «étrangers ou apatrides» ? C'est-à-dire…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-rafles-tres-fran-aises-de-1942-44138822.html

Mitterrand, pétainiste ou résistant ?

Mitterrand, pétainiste ou résistant ?

article - 07/05/10 - de l’Etat nouveau », mais il a aussi fait partie de son administration, s’est lié avec rené bousquet, secrétaire général de la police, avant de rejoindre la Résistance à la fin de…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-mitterrand-petainiste-ou-resistant-49997639.html

Rafles à paris en 1942

Rafles à paris en 1942

article - 24/02/09 - fut arrêté lors de la venue de Heydrich à Paris, début mai 1942, et de sa rencontre avec rené bousquet, nouveau secrétaire général pour la Police… "Le test qui doit…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-28324174.html

René bousquet, ses responsabilités à vichy ?

René bousquet, ses responsabilités à vichy ?

article - 22/03/09 - rené bousquet, ses responsabilités à Vichy ? - Remarqué pour sa témérité lors des inondations de 1930, rené bousquet (1909-1993) parvient, grâce à ses amitiés et à une ascension…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-29316888.html

La rafle

La rafle

article - 07/03/10 - rafle du vel d’hiv Rafles à paris en 1942 La police de vichy… rené bousquet, l'homme de vichy … Interné d'office… Les juifs de la…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-la-rafle-46189732.html

Evadé du vél'd'hiv

Evadé du vél'd'hiv

article - 12/03/10 - du vel d’hiv Rafles à paris en 1942 La police de vichy… rené bousquet, l'homme de vichy … Interné d'office… Les juifs de la…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-evade-du-vel-d-hiv-46553268.html

Aux ordres de vichy, enquête sur la police française …

Aux ordres de vichy, enquête sur la police française …

article - 08/07/09 - Laval. Des sources peu connues, des révélations (notamment sur une abominable exaction de rené bousquet concernant mille enfants juifs), une étude approfondie de toutes les facettes de ce…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-33584482.html

Commenter cet article