Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Michel Bouquet incarne Pierre-Auguste Renoir dans ses dernières années,  dans  le biopic réalisé par Gilles Bourdos : « Renoir », choisi pour faire la Clôture d’un Certain Regard au Festival de Cannes 2012.


Écrit d’après « le tableau amoureux » de Jacques Renoir, le petit-fils du peintre, ce film retrace l’arrivée du dernier modèle de Renoir, Andrée Heuschling, dans la maison du peintre mais aussi dans sa vie et celle de son fils Jean (incarné par Vincent Rottier). Le comédien évoque le peintre qu’il a incarné tout le long du film :


Avant le film, quelle représentation du peintre aviez-vous ?


Très vague. Mais je ne connaissais pas ses secrets que j’ai découverts quand Gilles (Bourdos, le réalisateur) m’a envoyé les écrits de Renoir : on se rend compte qu’il s’agit d’un écrivain remarquable. Il a un point de vue sur l’évolution de l’art dans le temps qui est extraordinaire. Il est attiré par le passé, davantage que par ses contemporains. Et comme j’ai moi aussi un peu tendance à me tourner vers le passé, et à aller à la source, je me suis sentie des affinités avec lui.

 

Les lieux de tournage sont révélateurs de la vraie personnalité de Renoir

 

Ce film est envoûté par la nature, et c’est sa présence qui est le meilleur guide pour comprendre ce que Renoir portait en lui… Il s’applique à dominer le contact avec la nature ; c’est ce contact qui le ramène constamment à sa souffrance domestique, à sa difficulté avec sa propre personne –les rhumatismes qui le condamnent à l’immobilité- et à sa souffrance morale.


C’est en cela que réside la beauté du film : la vue quotidienne de la nature est une souffrance pour le peintre puisqu’il ne peut pas la saisir. Cet acte de courage pour la représenter est le signe du destin de cet homme.

 

Qu’avez-vous découvert chez Renoir ?


Son humilité de n’avoir rien à dire, et de n’avoir qu’à contempler. En France, on lui préfère les peintres ayant une démarche plus intellectuelle, comme Cézanne, alors qu’il est frappant de voir à quel point les Américains ou les Russes lui portent une admiration sans borne. Je crois que c’est aussi parce qu’il existe une filiation entre lui et Titien, notamment, qui le soustrait presque de son siècle- siècle qui appartient davantage à des peintres plus cérébraux comme Picasso ou Matisse.

 

Des publications autour de Pierre-Auguste Renoir ont notamment été éditées pour l’exposition RENOIR AU XXème siècle qui a eu lieu au Grand Palais du 10 octobre 2009 – 25 janvier 2010

 

Pour voir la bnde annonce du film en salle le 02 janvier 2013.

 

Renoir à l'écran « Grand Format

www.grandpalais.fr/grandformat/e/renoir-a-lecran/

il y a 1 jour – Renoir à l'écran ... Michel Bouquet incarne Pierre-Auguste Renoir dans ses dernières années, dans ... Qu'avez-vous découvert chez Renoir ?

 

 

Renoir à l’écran


par RMN le 28 décembre 2012 

Commenter cet article