Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

http://www.crif.org/uploads/articles/bigimages/MontAFFgg.jpghttp://paris1.mfa.gov.il/mfm/Data/165436.jpgMarga: Voici l’adaptation sur grand écran de l’ autobiographie de Marga Spiegel. Dans Retter in der Nacht, « Sauveurs dans la nuit », cette juive allemande raconte comment des fermiers catholiques du Münsterland, au nord-ouest de l’Allemagne, les ont cachés, elle, sa fille et son mari de 1943 à 1945.

A Yad Vashem, musée et mémorial de la Shoah à Jérusalem, les noms de ces fermiers ont été immortalisés aux côtés de 316 Allemands et 80 Autrichiens. Le mémorial Yad Vashem a été créé en 1953 par la Knesset, le parlement d’Israël, en référence à un verset de la Bible, « Et je leur donnerai dans ma demeure et dans mes murs un monument, un nom éternel qui ne périra point » (Livre d’Isaïe), afin de commémorer le souvenir des six millions de juifs assassinés par les nazis. Ce mémorial entretient également le souvenir de l’héroïsme et du courage des partisans et combattants juifs dans les révoltes des ghettos, ainsi que des actions des Justes, ces non-juifs qui ont sauvé des vies juives. Près de 20.000 Justes ont ainsi été identifiés dans le monde dont 2.600 français. Un seul pays est honoré en tant que tel à Yad Vashem, c’est le Danemark. La plupart des juifs de ce pays ont été exfiltrés vers la Suède restée neutre par la résistance danoise. Il faut dire que le roi avait donné l’exemple en portant l’étoile jaune et en incitant ses compatriotes à en faire autant. En Bulgarie aussi, pays pourtant allié à l’Allemagne, le roi a refusé qu’on touche aux juifs. Même attitude du sultan du Maroc qui s’est opposé au fichage des juifs sur l’injonction de Vichy. En Albanie, la résistance communiste a organisé la fuite des juifs vers les maquis : c’est le seul pays occupé d’où aucun convoi n’est parti vers les camps de la mort. En France, le cas du village protestant de Chambon-sur-Lignon est unique, ses habitants ont accueilli deux mille enfants juifs répartis dans les familles et remis à la fin de la guerre aux parents survivants.  

François Quenin

http://www.historia.fr/content/newsletter_cinema/article?id=28838

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article