Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archive de presse - A la Libération, Jean-Jacques avait 10 ans. A Mauzé-sur-le-Mignon, il a assisté au terrible rite d'épuration qu'étaient les scènes de tontes publiques.

 Même 65 ans après les faits, les langues ont encore bien du mal à se délier quand il s'agit d'évoquer cet épisode peu glorieux de la Seconde Guerre mondiale que fût la tonte des femmes à la Libération. Car « même si l'essentiel de l'épuration s'est fait selon les formes légales, reconnaît l'historien aiffricain Michel Chaumet, il y a eu plus de femmes tondues dans le département qu'on ne pouvait l'imaginer il y a quelques années. »


Dans la version rééditée de l'ouvrage « La Résistance en Deux-Sèvres » qu'il a co-écrit avec Jean-Marie Pouplain, Michel Chaumet arecensé les villes et communes deux-sévriennes où se sont déroulés ces terribles rites d'épuration publique : Niort, Frontenay-Rohan-Rohan, Thouars, Beauvoir-sur-Niort et Airvault. « Vous pouvez y ajouter Mauzé-sur-le-Mignon », nous a écrit Jean-Jacques. Après Alain le mois dernier (lire NR du 23 décembre), c'est au tour ce Mauzéen de 75 ans de nous livrer ses souvenirs, ravivés par nos différents articles parus sur le sujet.


A l'heure de la Libération, Jean-Jacques n'avait que 10 ans. Il se souvient pourtant très bien de ce jour où « quatre ou cinq femmes emmenées en charrette ont traversé tout le village. » Le « spectacle » était donné place du Champ-de-foire, où une estrade avait été installée tout spécialement. « C'est un de nos voisins, coiffeur, raconte notre lecteur, qui avait fait office de '' bourreau ''. »

'' Quelques-uns dans la foule devaient penser que c'était idiot. Mais personne n'a bougé. ''

La foule était en liesse, « déchaînée et joyeuse ». Une fois ces femmes taxées de collaboration dite « nocturne » ou « horizontale » le crâne rasé, Jean-Jacques se souvient avoir entendu ses parents s'interroger à voix haute : « Mais qu'est-ce qu'elles ont fait de mal au fond ? »

 
La scène est depuis restée gravée dans la mémoire de ce gamin de Mauzé devenu à son tour père et grand-père. « En vieillissant, confie-t-il, j'ai toujours pensé que ce spectacle auquel j'avais assisté n'était pas très glorieux. Dans la foule euphorique, quelques-uns devaient certainement penser que ces scènes étaient idiotes. Mais personne n'a bougé. » Ces femmes châtiées pour avoir bien souvent simplement aimé un homme du mauvais camp ont pour certaines continué à vivre dans la commune où elles avaient subi l'humiliation. « Leur vie a été d'autant plus difficile, reconnaît notre lecteur. Avec le recul, tout ça aurait pu être évité. »

 

Le gamin de Mauzé n'a pas oublié ces femmes tondues

11/01/2011 05:38

Nolwenn Pareige  

Crédit photographique - Blossac, dans la Vienne : après avoir été tondues à la préfecture, deux secrétaires sont promenées dans les rues. - (Ph. DR, C. Olivier « Le vice ou la vertu, Vichy et les politiques de la sexualité »)


http://www.decitre.fr/gi/91/9782845615991FS.gifVoici enfin la nouvelle édition de l'histoire de la Résistance en Deux-Sèvres ! Grâce à de nouveaux fonds d'archives privés ou publics, restés inexploités jusqu'à ce jour, ainsi qu'à de nombreux témoignages inédits recueillis auprès des principaux acteurs de l'époque, cet ouvrage apporte des réponses à toutes les questions que pose l'histoire à la fois tragique et exaltante de la Résistance dans ce département.

Il lève aussi, pour la première fois, le voile sur certains faits cachés ou certaines actions entachées de mystère qui composent le roman vrai de notre histoire récente. Entièrement réécrit par Michel Chaumet, chercheur à l'Institut d'Histoire du Temps Présent (IHTP-CNRS) et auteur de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale, ce livre est l'ouvrage indispensable pour connaître l'histoire de ce moment unique de notre histoire.

L'auteur en quelques mots en juin 2010 ...


http://www.ludovia.org/2010/wp-content/uploads/2010/06/michel_chaumet.pngMichel Chaumet, agrégé de l'Université, longtemps professeur d'histoire-géographie au lycée Jean-Maté de Niort, chercheur-associé à l'Institut d'Histoire du Temps Présent (IHTP-CNRS) est l'auteur de très nombreuses publications sur la Seconde Guerre mondiale, tant au plan local qu'à l'échelle nationale.

Il est l'un des meilleurs spécialistes de cette période.

Jean-Marie Pouplain (1932-2006) a également été chercheur-associé à l'Institut d'Histoire du Temps Présent (IHTPCNRS). Ses recherches ont été dirigées dans deux directions : l'histoire de la Shoah et l'histoire de la Résistance.

 

La Résistance en Deux-Sèvres 1940-1944

Par   Michel Chaumet , Jean-Marie Pouplain

Paru le  : 1 juin 2010

Editeur : Geste Editions

Collection : Histoire


 

Une vidéo utile


 

Tondues en 44 - YouTube

► 2:01► 2:01
www.youtube.com/watch?v=k20MkC_Hulk31 mars 2010 - 2 mn - Ajouté par imineo
Témoignage des tondues adultères de la Libération sur ... .com/documentaires/ histoire/seconde-guerre ...

Commenter cet article