Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.imagesante.be/sites/default/files/affiches/soigne_soffice.jpg

Synopsis de Soignés d'office - Comme 70 000 personnes chaque année en France, Hervé, Maryse, Nathalie et Toung ont vécu la traumatisante expérience de l'hospitalisation sous contrainte.

 

La critique TV de Télérama du 15/10/2011 - 1TDans notre pays, chaque année, 70 000 personnes sont hospitalisées sans leur consentement, à la demande d'un tiers. Entre la peur, souvent entretenue, du fou dangereux livré à lui-même et la crainte d'internements abusifs, notre société oscille. Mais la loi sur les soins psychiatriques du 5 juillet dernier, souvent qualifiée de sécuritaire, a provisoirement tranché (1) . Pour observer cette réalité, mais aussi rendre compte de l'état général de la psychiatrie en France, la réalisatrice Lorène Debaisieux a misé sur le temps, qui seul permet d'établir un lien de confiance avec les malades et le personnel soignant.

 

Et ce temps investi se voit à l'écran dès la première histoire, celle de Tung, malade en rupture de traitement hospitalisé de force à la demande de sa soeur. Rien ne nous est caché de l'intervention à domicile, du transfert à Sainte-Anne, à Paris, de la révolte du malade, ni du dilemme de ses proches, mais tout est filmé dans un souci constant de respect de la dignité et avec l'ambition de ne pas éluder une situation complexe. A travers ces parcours personnels se dessine le tableau d'une psychiatrie française dégradée par la diminution du nombre de psychiatres comme celle de lits hospitaliers, où la coercition vient se substituer au consentement, trop souvent faute des moyens nécessaires.

 

(1) Voir l'enquête parue dans Télérama n° 3215 du 24 août 2011.

 

Valérie Hurier


Jeudi 20 octobre 2011 de 23h10 au vendredi 21 octobre 2011 00h09 sur France2


Voir dans la grille

 

Commenter cet article