Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.eyrolles.com/img/2/7/1/1/0/1/6/6/9782711016624_h430.jpg"Sous la robe, point de sexe" dit le célèbre adage, et pourtant ...


Aujourd'hui, plus de la moitié des avocats en France sont des femmes. La progression s'est accélérée ces dernières années : en neuf ans, leur effectif a augmenté de plus de 50%. Une répercussion logique lorsque l'on sait que sept élèves sur dix dans les écoles de formation du barreau sont des femmes.

 

Pourtant, c'est seulement en 1900 que plaide une femme pour la première fois. Les caricatures misogynes de l'époque foisonnent, moquant des femmes en porte-jarretelles et corset dans des professions d'homme. Il faut attendre un siècle, en 1998, pour qu'une femme soit élue bâtonnier de l'ordre des avocats de Paris !

 

La magistrature, elle, ne s'ouvre au principe d'égalité qu'après la Seconde Guerre mondiale. En 2003, la féminisation atteint un sommet avec plus de 80% de représentation féminine à l'École nationale de la magistrature.


Signe d'une évolution remarquable, cette entrée en masse des femmes au sein du monde juridico-judiciaire interroge. Avocat, conseiller, greffier, gardien de la paix... qui sont ces femmes qui, chacune à leur manière, oeuvrent pour un meilleur exercice de la justice ?

 

http://www.dianerondot.net/diapos_livre/images/NadiaTacqueniere-1.jpgA travers le portrait et le témoignage d'une centaine d'entre elles, cet ouvrage révèle une justice incarnée, vibrante, terriblement humaine. Des femmes qui n'hésitent pas à prendre la parole et exprimer librement leur ressenti et la vision qu'elles ont de leur métier, de leur pouvoir aussi. Des femmes remarquables, passionnées et passionnantes, qui s'exposent telles qu'elles sont.

 

Travail en studio sur feuille d'or, plexiglas ou aluminium, Diane Rondot est d'abord une photographe attachée à la forme. Avec sa série "Identité", l'artiste sort de son activité solitaire pour se rendre dans l'atelier d'artistes et réalise alors des portraits intimes, frontaux, où les couleurs surgissent.

 

Avec Femmes & Justice, la photographe explore un monde très éloigné de son univers, fondement de notre société. Le fond supplante la forme. Comme si l'image ne se suffisait plus, elle ressent la nécessité de faire appel aux mots. Donner la parole à ses sujets, les écouter attentivement, pour qu'au-delà de leur chair et leurs atours, elle capte leur esprit. A chaque portrait s'accrochent des vocables livrés tels quels, dans l'énergie de la rencontre. Des paroles vraies, brutes, entières, qui s'entrechoquent face à une image posée, chaque modèle étant revêtu, sur son lieu de travail, de sa robe solennelle ou de son uniforme.

 

Une facture résolument classique, formelle, où les couleurs explosent. A travers ce couple mots-image, l'artiste explore une nouvelle forme d'expression, tentant d'atteindre au plus près la vérité de ses sujets.

 

Femmes et justice 

Auteur(s) : Diane Rondot 

Editeur : LexisNexis 

Nombre de pages : 194 pages 

Date de parution : 01/03/2012

 

Livre de portraits, éditions LexisNexis (mars 2012)

 

Une centaine de femmes exceptionnelles, juges, avocates, anciens ministres, commissaire, agent de police technique et scientifique...


livrent, chacune à leur manière, leur vision du monde de la justice.

 

Lire la presse :

pdf Femmes & Justice dans Actuel Avocat.fr
pdf Egalité.fr
pdf Le point.fr

Commenter cet article