Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.puq.ca/media/produits/images/17605_G3534_pn.jpgDepuis les attentats de septembre 2001 aux États-Unis, le déclenchement de l’intervention en Afghanistan et la guerre en Irak, la distinction entre terrorisme et insurrection, déjà ténue, tend à s’amenuiser. Cet amalgame jette un flou qui va bien au-delà de la simple rhétorique, les tactiques de lutte antiterroriste et anti-insurrectionnelle tendant ainsi de plus en plus à se superposer.


Le terrorisme peut-il être vu comme une nouvelle forme d’insurrection ? Comment lutte antiterroriste et lutte contre-insurrectionnelle sont-elles articulées ? Ce mélange des genres permet-il de contrer efficacement la menace ou constitue-t-il une impasse ? Cet ouvrage vise à revisiter les relations entre les différents types de violence et, en particulier, entre insurrection et terrorisme. Parallèlement, il explore les ajustements opérés par les États pour combattre des phénomènes perçus comme des menaces directes à la sécurité et comme des forces déstabilisatrices sur les plans régional et mondial. Les analyses présentées par les différents auteurs offrent, grâce à des études de cas afghan, pakistanais, indien, ouzbek, nord-caucasien, somalien et mexicain, une illustration de l’évolution des dynamiques des conflits intra-étatiques. Tout en apportant un regard renouvelé sur les cas à l’étude, elles s’insèrent dans les débats théoriques, mais aussi politiques, du moment et permettent de faire avancer la réflexion sur les évolutions observables depuis le 11 septembre 2001 tant dans les dynamiques insurrectionnelles que dans les réponses proposées par les États.

 

Terrorisme et insurrection

Évolution des dynamiques conflictuelles et réponses des États

Aurélie Campana, Gérard Hervouet

Éditeur

Presses de l'Université du Québec

 


Affaires criminelles - Criminalité (116)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article