Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  1. Dailymotion - TOUS AU LARZAC : EXTRAIT 1 HD - une vidéo Cinéma

    ► 1:35► 1:35
    www.dailymotion.com/.../xjfwa3_tous-au-larzac-extrai...21 juin 2011 - 2 mn
    Tous au Larzac : Clip 1 - de Christian Rouaud Avec José Bové, Léon Maille, Pierre et Christiane Burguière ...
  2. "Tous au Larzac", de Christian Rouaud - LeMonde.fr

    ► 1:35► 1:35
    www.lemonde.fr/.../tous-au-larzac-de-christian-rouaud...15 avr. 2011 - 2 mn
    Le Monde.fr - La lutte des paysans du Larzac, qui s'étaient opposés en 1971 à l' extension d'un camp ...
  3. Tous au Larzac Bande-annonce - Allociné

    ► 1:41► 1:41
    www.allocine.fr/.../player_gen_cmedia=19255062&cf...12 oct. 2011 - 2 mn
    Voir Tous au Larzac, un film de Christian Rouaud avec Léon Maille, Pierre Burguière.

 

 

http://www.ecoloinfo.com/wp-content/uploads/2011/11/original_568012.jpegDans la lignée de son précédent documentaire, "Les Lip, l’imagination au pouvoir" (2007), le cinéaste Christian Rouaud nous livre avec "Tous au Larzac" un film généreux, subtil et jubilatoire.


L’affaire du Larzac commence en octobre 1970 par l’annonce d’un plan d’extension du camp militaire créé en 1902 sur la commune de la Cavalerie. Les paysans du plateau opposent à cette décision un front uni du refus. Sur 107 exploitants, 103 signent un serment  par lequel ils s’engagent à ne pas quitter leurs terres et à refuser toute transaction. C’est le premier acte d’une lutte de plus de dix ans que ses acteurs ont voulu d’emblée non violente et solidaire. 


Elle le demeura en dépit des manœuvres de l’armée et du pouvoir pour semer les ferments de la division.

La résistance fut opiniâtre, inventive et festive. Elle fut aussi victorieuse grâce à l’élection de François Mitterrand qui tint sa promesse de candidat et mit fin au projet d’extension. Elle puisa ses forces dans la diversité des insurgés, agrégeant au premier cercle des paysans rebelles les activistes arrivés en renfort sur le plateau porteurs d’expériences politiques et d’univers mentaux bien différents de ceux des habitants des Causses.

Dans le film choral de Rouaud, le récit du combat est porté par ses acteurs transfigurés en personnages lumineux, alliant l’humour et l’émotion, la modestie et la lucidité. Par un art accompli de l’entretien et du montage, le cinéaste préserve à chacun sa singularité, tout en rendant sensible l’existence d’un acteur collectif et d’une communauté de pensée qui se constituèrent au fil de la lutte. Le tissage des voix qui se répondent, se complètent, se chevauchent dans la durée du film, permet de suivre le déroulé de l’événement, de percevoir son épaisseur humaine, d’en saisir la portée politique.

En donnant toute sa place à la parole polyphonique des témoins, le film fait naître des images mentales du passé qui se surimposent aux paysages actuels du Larzac dont Rouaud dévoile la beauté aride et la force magnétique. Personnage à part entière, cette terre des Causses apparaît non seulement comme le théâtre du conflit mais aussi comme l’une de ses raisons d’être. Sur l’un des plans de ce paysage immobile, le cinéaste fait entendre le son d’une ancienne manifestation, détaché de la troisième composante du documentaire : celle des archives.

La résistance des combattants du Larzac fut en effet filmée d’un bout à l’autre par l’un d’entre eux, le paysan Léon Maille, équipé d’une caméra super-8. Le recours à ces images du passé est juste et économe. Parce que le cinéaste choisit de les travailler surtout comme une matière poétique et dramaturgique, ces plans parfois livrés au ralenti favorisent le retour des spectres plus qu’ils n’attestent l’événement. Les images d’archives n’ont pas ici pour fonction de combler l’écart temporel qui nous sépare  du passé ; elles ont la discrète pulsation d’un rêve préservé des assauts du réveil.

Ainsi, à partir de trois composantes plutôt classiques dans la production documentaire  actuelle -témoignages, prises de vues extérieures, images d’archives-, le film de Rouaud parvient à une étonnante alchimie. Loin de s’appauvrir ou de s’annuler par effets de redondance et d’accumulation, les régimes du visible s’enrichissent et se fécondent mutuellement. Cette invention d’une forme adaptée à la lutte qu’elle raconte donne à "Tous au Larzac" sa force politique : le film prend la mesure du temps écoulé depuis les années 1970 tout en électrisant notre présent.

Tous au Larzac, de Christian Rouaud. En salles depuis le 23 novembre.

 

Tous au Larzac, le récit d'un combat

Par Sylvie Lindeperg

 

Commenter cet article