Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/73/9782914980173FS.gifLors de son procès Jacob revendique haut et clair Le droit pour les pauvres de voler les riches.


Bien que n'ayant jamais tué personne (Pour cela et pour le reste il servira de modèle à Maurice Leblanc et à son Arsène Lupin) il sera condamné aux travaux forcés à perpétuité. Direction toute la Guyane et l'enfer. Il y fera 25 ans et trois mois (dont huit ans et onze mois aux fers). Debout. Sans jamais céder sur quoi que ce soit. En dénonçant sans cesse l'administration pénitentiaire.


De retour en France en 1928 il s'installera comme marchand forain. Lors de la révolution espagnole on le soupçonnera d'avoir fait passer des armes aux libertaires. Et le 28 août 1954, ne voulant pas connaître les affres de la vieillesse, il se suicidera en laissant un petit mot : «linge lessivé, rincé, séché, mais pas repassé. J'ai la cosse. Excusez. Vous trouverez deux litres de rosé à côté de la panetière. A votre santé ! ».


Ce livre d'Alain Sergent (publié en 1950) est le fruit de nombreuses rencontres et discussions avec Jacob. De ce fait, c'est un des meilleurs livres écrits sur Alexandre Marius Jacob.

Alexandre Marius Jacob est né le 27 septembre 1879 à Marseille. A 11 ans il embarque comme mousse et navigue sur toutes les mers du monde. A treize ans, lors d'une escale à Sidney, il déserte. Puis il embarque, sans le savoir, sur un bateau pirate. Il assiste à un massacre et préfère ne pas renouveler l'expérience. Bien lui en prend car ses «collègues» sont arrêtés et pendus quelque temps plus tard.


A 16 ans, après être tombé gravement malade, il abandonne la navigation et devient apprenti typographe. Il rencontre alors les anarchistes. Un agent provocateur lui ayant procuré des explosifs et l'ayant dénoncé il est condamné à 6 mois de prison.


Il a 17 ans et à sa libération, la police prévenant systématiquement ses employeurs, il ne parvient pas à garder un travail. Pour survivre il décide, donc, de faire de la «reprise individuelle» et il devient le chef des « travailleurs de la nuit », une bande de cambrioleurs un peu particulière puisqu'elle ne cambriolait que «les parasites sociaux» et reversait 10 % de ses gains à la «cause». L'aventure durera plusieurs années. Jusqu'à ce qu'à Abbeville ça tourne mal et qu'un agent soit tué.


  • La revue de presse Fabrice Drouzy - Libération du 23 février 2012

 

Escroc et perceur de coffres-forts, anarchiste militant, gouailleur méridional et gentleman cambrioleur - ces grandes manières inspirèrent à Maurice Leblanc son Arsène Lupin. Lors de son arrestation, en 1903, il revendiquait fièrement 156 vols qualifiés. Il avait 23 ans...


Le cinéaste Jacques Colombat dresse de ce Cartouche du XXe siècle un portrait déstructuré, illustré de petits dessins au fusain de l'auteur, donnant une large place aux longues années de bagne à Cayenne qui firent du simple voleur un authentique résistant à la brutalité pénitentiaire.

 

Un anarchiste de la Belle Epoque : Alexandre Marius Jacob

Auteur : Alain Sergent

Date de saisie : 25/02/2012

Genre : Histoire

Editeur : Ed. libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, France

 

 

Alexandre jacob, gentleman cambrioleur

Alexandre jacob, gentleman cambrioleur

article - 10/02/09 - alexandre jacob, gentleman cambrioleur - alexandre jacob a défrayé la chronique judiciaire dans les premières années du XXème siècle. A partir de sa correspondant inédite,…

 

 

Pour faciliter la recherche d'articles sur le blog de Philippe Poisson : Cliquer sur le lien ci-dessous


S1031907.jpgpoisson's timeline featuring updates and tweets. (timekiwi) 

timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson ( 10 février 2012 ). 1519 105 pages vues à la date du ..

Commenter cet article

jmd 27/02/2012 14:31

Re-bonjour,
je veux bien adresser quelques critiques à l'auteur ... mais il est quand même un peu mort depuis le 29 août 1982. Quant aux éditions libertaires qui ont réédité cet excellent ouvrage d'Alain
Sergent (http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/2010/02/andre-alain-2-x-sergent/), elles sont parfaitement au courant du fallacieux amalgame entre le voleur anarchiste et le
héros littéraire.
cordialement
JMD

27/02/2012 17:42



Laissé par : jmd aujourd'hui à 14h31


Merci - PP



JMD 27/02/2012 11:36

Bonjour,
juste pour info, "pour cela et pour le reste, Alexandre Jacob n'est pas l'inspirateur d'Arsène Lupin :
http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/2009/05/pour-en-finir-avec-arsene-lupin/
Bien cordialement
JMD

27/02/2012 14:07



Laissé par : JMD aujourd'hui à 11h36


ite : http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/


 


Bonjour - Merci d'adresser également vos remarques à l'auteur et à l'éditeur du livre - Cordialement - PP