Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static1.purepeople.com/articles/7/63/94/7/@/474982-francois-de-grossouvre-incarne-par-156x133-4.jpgRésumé : Selon la version officielle et celle des proches de François Mitterrand, François de Grossouvre s'est donné la mort dans son bureau de l'Elysée, le 7 avril 1994. Il s'agit pour certains d'une tragédie amoureuse. D'autres racontent la déchéance d'un homme qualifié de dépressif. Aux yeux de la famille de François de Grossouvre, la version officielle contient de nombreuses erreurs. Ils ont décidé de rompre le silence et citent les rapports de police et d'autopsie pour étayer leur point de vue. Une immersion au coeur de la fin de mandature de François Mitterrand, qui dévoile le drame d'un homme.

 

Lundi 11 février 2013
23h10 - 00h10
(Durée : 1h)

Un mort à l'Elysée


Genre : Documentaire Histoire


Date de sortie : 2013


Réalisateur(s) : Jean-Louis Perez

 

  1. Vidéo Ina - Portrait François De Grossouvre, vidéo Portrait François ...

     

    12 juil. 2011
    Le suicide de François de GROSSOUVRE - Sa carrière est marquée par sa rencontre avec François MITTERRAND ...

     

  2. Autres vidéos pour françois de grossouvre »

 

 


http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782753803763.jpgLe 7 avril 1994, c'est une vraie bombe politique qui explose à l'Élysée.


En fin de soirée, on retrouve dans son propre bureau le corps sans vie de François de Grossouvre, ami intime et homme de l'ombre de François Mitterrand, une balle de 357 Magnum dans la tête.


" Lâché", "déçu ", " dépressif ", voire devenu " sénile ", selon l'entourage du président, il se serait supprimé.


Tout comme, à peine onze mois plus tôt, un certain Pierre Bérégovoy, avec la même thèse officielle pour unique explication.


Quinze ans plus tard, Éric Raynaud se penche sur une mort qui a fait grand bruit à l'époque, mais qui a aussi suscité bon nombre d'interrogations.


Et le constat est terrible pour la vérité officielle.


Son enquête, s'appuyant sur des faits avérés et vérifiés, des témoignages de premier ordre, démonte tout simplement la version du prétendu "suicide" de François de Grossouvre.


Cette enquête, qui se lit comme un "polar", emmène de manière captivante le lecteur dans les arcanes, secrets et manipulations d'État, entourant l'une des beaucoup trop nombreuses morts suspectes de la Ve République.


 

Histoire - Documentaires (151)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article