Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/63/9782916385563FS.gifEcrire scientifiquement sur les Disparus civils européens pendant la guerre d'Algérie, c'est lever le dernier tabou de la guerre d'Algérie.


C'est dire ce que nous ne voulons pas entendre depuis près d'un demi-siècle : il y a eu beaucoup plus d'Européens enlevés et dont nous n'avons aujourd'hui aucune " trace " après les Accords d'Evian et après l'indépendance de l'Algérie qu'en " pleine guerre " ! C'est dire aussi que le FLN (Front de libération nationale) et l'ALN (Armée de libération nationale) ont été les principaux acteurs de ces " disparitions " et qu'à aucun moment, leurs dirigeants n'ont désavoué ces pratiques.


Le but de faire partir les Français d'Algérie fut finalement atteint par la terreur instituée par le FLN. C'est dire enfin que le gouvernement français était parfaitement au courant des exactions perpétrées contre ses ressortissants sans intervenir autrement que par de vaines protestations. Par cette étude, le manichéisme issu de la guerre d'Algérie, entre les " bons " d'un côté et les "mauvais " de l'autre, n'a plus cours.


L'analyse de cet ouvrage permet de redonner une histoire à des personnes, à des familles qui en étaient privées. Approcher cette histoire était toute l'ambition de cette recherche novatrice.

 

 

L'auteur en quelques mots en novembre 2011...

 

 

Jean-Jacques Jordi est docteur en histoire, et spécialiste de l'histoire des migrations en Méditerranée aux XIXe et XXe siècles, de l'Algérie, des colonisations et des décolonisations et de Marseille.


Il a publié et dirigé plusieurs ouvrages et articles de référence sur les migrations méditerranéennes passant des migrations espagnoles aux migrations venant d'Algérie, publiant aussi sur les Harkis et les Pieds-Noirs.

 

 

Un silence d'état - Les disparus civils européens de la guerre d'Algérie

Par Jean-Jacques Jordi

Paru le : 14 novembre 2011

Editeur : Soteca



 

dailymotion.com23 janv. 2011 - 8 mn
Les victimes de la guerre civile, les disparus, la cause kabyle, l'atteinte aux ... L' Algérie sans Tabous ...

1962, les disparus d'Algérie

Après le cessez-le-feu du 19 mars, 3 000 civils français sont enlevés en Algérie, essentiellement en 1962 ; 1 700 ne reviennent pas. De récentes recherches le confirment.

 

Les Français savent plus ou moins que la guerre d'Algérie a coûté la vie à près de 25 000 militaires français, dont les noms sont enregistrés au mémorial du Quai-Branly à Paris depuis le 5 décembre 2002. Mais ils n'ont pas pris conscience du fait que des milliers de leurs compatriotes civils ont été enlevés en Algérie pendant la guerre et surtout après le cessez-le-feu du 19 mars 1962, et que la majorité d'entre eux n'ont pas été retrouvés vivants. Au contraire, la mémoire des « rapatriés » s'est attachée à des bilans exagérés, alignant des milliers, voire des dizaines de milliers de [...]

 

Pour lire la suite (statut: payant)

 

Pour faciliter la recherche d'articles sur le blog de Philippe Poisson


S1031935.jpgpoisson's timeline featuring updates and tweets. (timekiwi) 

timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson ( 26 janvier 2012 ). 1470 382 pages vues à la date du ...

Commenter cet article