Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Extrait du strip de Doonesbury

La longue tradition satirique de la bande dessinée de presse ne se dément pas, souvent récompensée par la polémique, et parfois la censure. C’est Doonesbury qui en fait ces jours-ci les frais : Gary Trudeau, auteur régulièrement publiée dans la presse américaine depuis les années 1970, s’est vu déprogrammé d’une dizaine de titres cette semaine à cause d’une série de strips controversés sur l’avortement. Cette série fait suite au vote récent d’une loi sur l’avortement au Texas défendue par les anti-avortements et les Républicains, qui contraint toute femme souhaitant avorter à subir un examen transvaginal obligatoire.

 

La série de strips qui sera complétée en fin de semaine, décrit la visite d’une femme dans une clinique, où elle est copieusement insultée au long de la procédure. Bien que l’obédience plutôt démocrate de Gary Trudeau soit connue, c’est tout autant le sujet que le choix des mots et la crainte de choquer qui semblent avoir motivé les refus de la part des rédactions.

 

Ce récipiendaire du Pulitzer en 1975 n’en est pas à sa première controverse : ses strips sur la vie sexuelle de Bill Clinton ou le QI supposé de George W. Bush, de même que son langage fleuri lui avaient déjà valu quelques déprogrammations par le passé.

 

 

Lire la série de strips en anglais sur le site de l’auteur, www.doonesbury.com.

 

Source : Washington Post.

 

Une bd sur l’avortement censurée aux Etats-Unis

Commenter cet article