Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782702434338.jpg1950. Bernie Gunther est en Argentine, où il retrouve le gratin des criminels nazis en exil. Une jeune fille est assassinée, et pour Bernie cette affaire ressemble étrangement à une autre non élucidée qui lui avait été confiée lorsqu'il était flic à Berlin sous la république de Weimar. Le chef de la police de Buenos Aires le sollicite pour l'enquête, et Bernie accepte sans enthousiasme...


Il paraît qu'en la présence du Führer, ses admirateurs sentaient brûler en eux une douce flamme... En 1950, lorsque Bernie Gunther débarque à Buenos Aires sous un nom d'emprunt, Hitler a certes disparu, mais la ville est infestée d'exilés nazis qu'anime encore cette «petite» flamme. Et ce ne sont pas les moindres, qui ont reconstitué en Argentine leurs réseaux et leurs pratiques. Informé de sa véritable identité, le chef de la police charge Bernie d'une enquête qui ressemble étrangement à une affaire non élucidée, datant de l'époque où il était détective à la Kripo berlinoise : une jeune fille a été retrouvée mutilée d'horrible manière... une autre a disparu. Bernie va découvrir à ses dépens l'ampleur de la collusion entre le régime Perón et les nazis, ainsi que le vrai visage de sa terre d'accueil.

Dans le sillage de La Trilogie berlinoise, la confrontation entre l'Histoire et le crime continue, sous la plume de Philip Kerr, de provoquer des étincelles.

Une douce flamme
Kerr, Philip
traduit de l'anglais par Philippe Bonnet
Ed. du Masque , Paris
collection Grands formats
Parution :  juin 2010
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article