Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.historia.fr/sites/default/files/imagecache/article_web_image_paysage_full/content/image/paysage/aiguiere.jpegA l’occasion de la présentation d’un exceptionnel trésor d’orfèvrerie civile, le Musée national de la Renaissance met les petits plats dans les grands !

 

Le 11 novembre 2006, lors de travaux dans leur jardin, deux habitants de Pouilly-sur-Meuse, en Lorraine, découvrent trente-deux objets d’orfèvrerie en argent, sommairement enveloppés, datant de la période charnière reliant le Moyen Age à la Renaissance. Une trouvaille, classée trésor national en raison de l’extrême rareté des pièces de cette époque et acquise par le Musée Lorrain de Nancy. Cette vaisselle à usage courant dont certains éléments sont enrichis de décors gravés ou ciselés et partiellement dorés, est sans équivalent en France. Elle est présentée en situation, entourée d’autres chefs-d’oeuvre d’orfèvrerie, retrouvés dans des circonstances similaires, ainsi que des tapisseries, peintures, gravures et miniatures de la fin du XVe et du début du XVIe siècle. Le récit de l’exhumation du trésor et des recherches qui ont suivies, accompagne le parcours qui met également en scène les arts de la table à la Renaissance.


Légende illustration et crédit : Aiguière couverte à bec verseur argent partiellement doré, émaux translucides. Paris, Pierre Ensoult (orfèvre), entre 1466 et 1506.Trésor de Pouilly-sur-Meuse. Nancy, Musée Lorrain. Crédit Nancy, Région Lorraine-Inventaire Général - photo Alain George et Gilles André.

 

Par Véronique Dumas

Vaisselles précieuses de la Renaissance

 

Commenter cet article