Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.cnrseditions.fr/img/p/6524-1373-Couverture.jpgÉcole, police, prison, hôpital psychiatrique, aide sociale à l’enfance ou centre de rétention : ces institutions sont à la fois productrices et régulatrices de violences. Longtemps critiquées pour leur violence symbolique (Bourdieu), leur dimension disciplinaire (Foucault) ou leur organisation totale (Goffman), elles continuent d’être interrogées sur leur (in-)capacité à réguler la violence sociale, à la légitimité de la violence qu’elles exercent. À partir d’enquêtes empiriques au cœur de ces institutions, cet ouvrage étudie les dynamiques entre «institutions» et «violences»: comment les institutions publiques contemporaines font-elles face à de telles mises en cause ? Parviennent-elles à maintenir, envers et contre tout, leurs modes de faire traditionnels ? Ou bien inventent-elles de nouveaux dispositifs de régulation et d’usage de la violence, auxquels sont associées des rhétoriques de légitimation rénovées ? Une réflexion sur les façons dont se renouvellent, dans notre société, les rapports entre institutions publiques et usages de la violence.

 

Denis Laforgue, sociologue, maître de conférences à l’Université de Savoie (Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés) étudie le caractère pluriel et hybride des institutions publiques contemporaines. Corinne Rostaing, sociologue, maître de conférences à l’Université Lyon 2 (Centre Max Weber travaille sur les relations au sein des institutions, notamment sur les relations entre détenus et personnels pénitentiaires (La relation carcérale, PUF) et la violence en prison (La violence carcérale en question, PUF). Ont également contribué à cet ouvrage : Morad Amrouche, Mathilde Darley, Lise Demailly, Mélina Eloi, Carolyne Grimard, Frédérique Giuliani, Aurélie Llobet, Anaïk Purenne, Caroline Touraut, Livia Velpry, Anne Wuilleumier.

 

Violences et institutions

Réguler, innover ou résister ?

Science politique
CNRS Alpha
29/12/2011
Sous la direction de Denis Laforgue et Corinne Rostaing

Commenter cet article