Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.decitre.fr/gi/01/9782012372801FS.gifDocument 3/10/2007 - Entrer en prison, c'est être confronté aux bruits, aux odeurs, à l'humiliation des fouilles, à la promiscuité. C'est perdre son identité pour devenir un numéro d'écrou ou un porte-clefs. Le choc carcéral, la perte des repères usuels sont ressentis, tant par les détenus que par les surveillants. Le système pénitentiaire français date de 1945, si l'enfermement n'a pas changé depuis lors, la réalité des prisons françaises a en revanche beaucoup évolué au cours des soixante dernières années. Le recul de l'arbitraire et l'humanisation progressive des conditions de détention sont indéniables. A la Libération, une réforme humaniste initiée par des résistants et des déportés qui avaient connu les prisons de Vichy, tente de promouvoir la réhabilitation progressive du détenus. Et la transformation profonde de la condition pénitentiaire au cours des années 1980 s'effectue après que la privation de liberté, soit devenue la peine suprême. A l'heure où une nouvelle loi pénitentiaire est en discussion, la prison se retrouve au coeur de contradictions intenables. Outils d'amendement et de réinsertion, rempart contre la récidive, elle se révèle criminogène, déshumanisante et désocialisante, elle est confrontée à une incarcération de masse qui sert à justifier la construction de nouvelles places... De quelles histoires nos prisons sont-elles le produit ? …

www.evene.fr/livres/livre/helene-bellanger-vi...


Vivre en prison

Histoires de 1945 à nos jours

d'Hélène Bellanger

Editeur : Hachette Littératures

Publication : 3/10/2007


Hélène Bellanger - Spécialiste de l'histoire contemporaine de la justice pénale, l'auteure traite des différents aspects de la vie carcérale et explique les rouages de la politique pénitentiaire. Illustrant son propos d'histoire singulières de détenus, de gardiens, de cadres de l'administration, elle montre que la prison se trouve au cœur de contradictions intenables par rapport à sa mission, ses moyens, etc.

http://www.criminocorpus.cnrs.fr/article357.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article