Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.tounes-horra.com/wp-content/uploads/2011/05/chat-terrorisme.gifA la suite des attentats du 11 septembre 2001, la rédaction de L'Histoire avait décidé de présenter une enquête exceptionnelle : un panorama du terrorisme de l'Antiquité à nos jours. Phénomène ancien, d'abord de nature religieuse, puis politique, le terrorisme d'aujourd'hui semble être caractérisé par la confusion du religieux et du politique. Dix ans après, ce dossier est toujours d'actualité.


Terrorisme : histoire d'un mot
Par Michel Winock
Qu'est-ce que le terrorisme ? L'arme du faible contre le fort ? Des pauvres contre les riches ? Des individus contre l'État ? Si ce mode d'action violente traverse les siècles, sa définition, elle, a évolué.

Quand les sicaires semaient la terreur
Par Maurice Sartre
Au Ier siècle de notre ère, un groupe d'extrémistes juifs, les sicaires, sème la terreur dans la Judée sous domination romaine. Fanatiques redoutables, ils préfèrent la mort au moindre abandon de leurs traditions.

L'islam a-t-il inventé la mission-suicide ?
Par Pierre Chuvin
Entre le XIe et le XIIIe siècle, la secte terroriste des Assassins se fait une spécialité du meurtre politique. Soumission, discipline, esprit de sacrifice... Qu'ont-ils en commun avec les islamistes d'aujourd'hui ?

Catholiques et protestants : les « guerriers de Dieu »
Par Joël Cornette
Destruction des croix, des statues et des reliques, mutilation des corps, massacres spectaculaires comme celui de la Saint-Barthélemy... Au XVIe siècle, habités par une mission sacrée, catholiques et protestants pratiquent la guerre des symboles. Au nom de Dieu.

Anarchistes : « la propagande par le fait »
Par Jean-Noël Jeanneney
A la fin du XIXe siècle, les bombes des anarchistes ont pour but d'épouvanter la société bourgeoise, de provoquer la répression, de déboucher sur la révolution. Pour la première fois, le ressort du terrorisme n'est pas religieux.

Le temps des nationalistes
Par Jean-Michel Gaillard
De l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand, à Sarajevo, qui déclencha la Première Guerre mondiale, aux attentats des nationalistes corses, basques ou irlandais. Une violence politique qui apparaît comme l'arme privilégiée des minorités nationales.

La nouvelle géopolitique de la terreur
Par Xavier Raufer
Qui sont les islamistes aujourd'hui ? Quels sont leurs soutiens ? Quel est le pouvoir réel d'Oussama Ben Laden ? Le point sur les réseaux du nouveau terrorisme.

Pour en savoir plus

 

Commenter cet article