Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Cordonnier à Belleville, Alexis Trinquet prend en 1871 le parti de l'insurrection et est élu membre de la Commune. Echappant aux exécutions sommaires de la Semaine sanglante, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité et envoyé à Toulon, où il s'embarque pour le bagne de la Nouvelle-Calédonie. Conservé dans les archives du PCF, ce texte inédit est le récit de huit années passées au bagne, "le milieu le plus abject, le plus infâme, que l'enfer de Dante même ne peut égaler" écrit l'auteur.


Ce témoignage, d'une rare vigueur, est rédigé par un homme à vif qui ne veut pas que soient ignorées les atrocités commises sous ses yeux.

Bruno Fuligni, qui a découvert ce texte, en donne ici la transcription complète, enrichie de nombreuses notes, d'illustrations et d'un lexique de l'argot employé au bagne de la Nouvelle-Calédonie. A partir des archives policières et coloniales, il a pu reconstituer l'étonnant destin d'Alexis Trinquet.

Date de parution : 07/02/13     Editeur : Arènes (Les)

Date de parution : 07/02/13 Editeur : Arènes (Les)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article