Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

    19/04/2012  Les auteurs de ce livre, fruit d'une journée d'études, évaluent la place et le rôle de Léo Lagrange (1900-1940) qui fut considéré, durant le Front populaire et pour la postérité, comme le «Ministre de la Jeunesse» par excellence, au point de donner lieu à un des mythes les plus mobilisateurs. Ils montrent en quoi, au-delà de l'action déployée par le jeune sous-secrétaire d'État aux Sports et aux Loisirs, bientôt relayée par une «génération Léo Lagrange» fondatrice autour de Pierre Mauroy de la Fédération qui perpétue son nom, sans oublier la dénomination de multiples infrastructures sportives, équipements socioculturels ou associations d'éducation populaire, et la fédération sportive affinitaire qui s'en réclame, la figure de Léo Lagrange constitue un élément majeur du renouvellement des jeunes générations.  Christine Bouneau est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 et est membre du Centre d'étude des mondes moderne et contemporain (CEMMC).  Jean-Paul Callède est chargé de recherche au CNRS habilité en sociologie et est membre du Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS).  Ils sont responsables du programme de recherche MSHA (2011-2015) «La construction des jeunes générations en Europe (XIXe-XXIe siècles). Formes d'organisation et mobilités».

19/04/2012 Les auteurs de ce livre, fruit d'une journée d'études, évaluent la place et le rôle de Léo Lagrange (1900-1940) qui fut considéré, durant le Front populaire et pour la postérité, comme le «Ministre de la Jeunesse» par excellence, au point de donner lieu à un des mythes les plus mobilisateurs. Ils montrent en quoi, au-delà de l'action déployée par le jeune sous-secrétaire d'État aux Sports et aux Loisirs, bientôt relayée par une «génération Léo Lagrange» fondatrice autour de Pierre Mauroy de la Fédération qui perpétue son nom, sans oublier la dénomination de multiples infrastructures sportives, équipements socioculturels ou associations d'éducation populaire, et la fédération sportive affinitaire qui s'en réclame, la figure de Léo Lagrange constitue un élément majeur du renouvellement des jeunes générations. Christine Bouneau est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 et est membre du Centre d'étude des mondes moderne et contemporain (CEMMC). Jean-Paul Callède est chargé de recherche au CNRS habilité en sociologie et est membre du Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS). Ils sont responsables du programme de recherche MSHA (2011-2015) «La construction des jeunes générations en Europe (XIXe-XXIe siècles). Formes d'organisation et mobilités».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article